Comment reconnaître un manipulateur ? Faites le test maintenant !

Est-il un manipulateur ? Est-elle une manipulatrice ? C’est la question qu’on m’a beaucoup posée ces dernières semaines, suite à mes 2 articles précédents. Je vous livre dans cet article les clés pour répondre à cette question.

J’aborderai les 3 points qui doivent éveiller vos soupçons. Puis je vous proposerai un test en 30 questions.

Est-ce qu’en sa présence je ressens un certain malaise ?

Joue-t-il avec mes cordes sensibles ?

 

Un manipulateur joue avec vos cordes sensibles. Il provoque volontairement une douleur en vous ; pour éviter cette douleur, vous lui cédez. J’en parle dans cet article :

S’affirmer face aux manipulateurs : pourquoi est-ce difficile ?

 

Vous devez donc vous méfier si votre relation est à l’origine d’émotions désagréables : culpabilité, peur, déceptions, regrets, peine, honte, etc.

Vous ressentez peut-être plus que des émotions désagréables.

Vous ressentez peut-être un malaise en sa présence.

Si ce malaise est régulier, méfiez-vous : ce malaise doit vous mettre la puce à l’oreille.

De toute évidence, on joue avec vos cordes sensibles.

Une corde sensible, c’est par exemple :

  • votre besoin d’être aimé,
  • votre besoin de vous sentir utile,
  • votre volonté d’être aimable,
  • vous ne supportez pas d’être rejeté,
  • vous ne supportez pas de voir les autres tristes,
  • etc.

Exploite-t-il les 4 lois sociales ?

Dans nos relations, nous obéissons instinctivement à 4 lois sociales. C’est grâce à ces 4 lois que nous réussissons à vivre ensemble, depuis nos plus lointains ancêtres.

Ces 4 lois sociales, ce sont la confiance, la réciprocité, la collaboration et l’empathie.

J’en parle dans cet article :

Les 4 lois sociales utilisées par les manipulateurs

Comme je l’ai expliqué dans cet article, un manipulateur ne respecte pas ces 4 lois sociales. Au contraire, il les connaît et les utilise contre vous, pour obtenir ce qu’il veut.

En cas de malaise répété face à une personne, vous devez donc vous demander : « Les 4 lois sociales sont-elles respectées des deux côtés ? »

Vous hésitez à lui confier votre secret, même quand il vous rappelle votre « grande amitié », et qu’il vous parle de « confiance absolue » ? C’est peut-être parce que, au fond de vous, vous savez qu’il ne respectera pas votre confiance. (Confiance)

Il vient de vous rendre un petit service, ou bien il vous rappelle ce vieux service qu’il vous a rendu l’année dernière. Puis il vous demande un service, à son tour. Alors vous n’osez pas refuser… ou vous le faites de bon cœur. (Réciprocité et technique du pied dans la porte)

Il vous rappelle qu’il aime tenir compte de vos conseils. Justement, il en a un à vous demander. Il y en a pour 2 minutes. Sans vraiment comprendre comment cela est arrivé, c’est vous qui planchez encore sur le dossier à 21h… Lui, il est parti depuis longtemps. (Collaboration et technique du pied dans la porte)

Vous lui faites un reproche légitime. Il vous répond que votre reproche lui fait beaucoup de peine, après toutes ces années d’amitiés, et tous ces services qu’il vous a rendus. Alors vous commencez à douter, vous commencez à vous en vouloir, vous culpabilisez. Et vous aimeriez vous excuser : à sa place, vous auriez aussi de la peine si on vous faisait ce reproche. (Empathie)

Une relation avec un manipulateur, c’est une relation qui nous coûte

Un manipulateur nous fait souffrir, parce qu’il fait vibrer nos cordes sensibles.
Un manipulateur nous utilise, en se servant des 4 lois sociales.

Un manipulateur, c’est quelqu’un qui nous prend beaucoup, et nous apporte peu.

Notre relation avec lui nous coûte énormément : argent, temps, énergie, émotions désagréables.

Au contraire, notre relation lui profite : réussite professionnelle ou financière, par exemple.

Faites donc le bilan de votre relation.
Regardez ce qu’elle vous apporte, et ce qu’elle vous coûte.
Puis regardez ce qu’elle lui apporte, et ce qu’elle lui coûte.

La relation est-elle équitable ? Apporte-t-elle autant à chacun ? En argent, temps, énergie, ou bonheur ?

C’est une bonne façon de reconnaître un manipulateur.

Le test pour savoir si je suis manipulé(e)

Je vous propose de répondre aux 30 questions suivantes. Elles sont tirées du livre d’ Isabelle Nazare-Aga : Les manipulateurs sont parmi nous.

Répondez par VRAI ou FAUX à chaque affirmation. Je vous explique comment interpréter le résultat, juste après le test.

  1. 01. Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle.



  2. 02. Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes.



  3. 03. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions.



  4. 04. Il répond très souvent de façon floue.



  5. 05. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations.



  6. 06. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.



  7. 07. Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils ne doivent jamais changer d’avis, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions.



  8. 08. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.



  9. 09. Il fait faire ses messages par autrui.



  10. 10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner.



  11. 11. Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne.



  12. 12. Il ignore les demandes même s’il dit s’en occuper.



  13. 13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins.



  14. 14. Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert.



  15. 15. Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.



  16. 16. Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.



  17. 17. Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire en sa supériorité.



  18. 18. Il ment.



  19. 19. Il prêche le faux pour savoir le vrai.



  20. 20. Il est égocentrique.



  21. 21. Il peut être jaloux.



  22. 22. Il ne supporte pas la critique et nie les évidences.



  23. 23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.



  24. 24. Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui.



  25. 25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé.



  26. 26. Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous.



  27. 27. Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté.



  28. 28. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.



  29. 29. Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas faites de notre propre gré.



  30. 30. Il fait constamment l’objet des conversations, même lorsqu’il n’est pas là.



  31. (requis)
  32. (e-mail valide requis)
 

Vous avez répondu à chaque question ?

Parfait !

Alors vous pouvez consulter votre boîte-aux-lettres : je viens de vous envoyer un mail qui contient le résultat du test.

Dans le prochain article je vous donne 5 conseils pour vous protéger des manipulateurs.

N’hésitez pas à laisser un petit message sur le résultat du test ! A bientôt !

Commentaires

  1. chantal a écrit

    pas mal 21 sur 30 cela fait peur!! Peut-on rester avec une personne comme cela …Je me pose la question si l’amour pouvait le changer ,mais eux sont avident de tous sentiments .

    Voila mon malaise d’où il vient…
    merci pour les renseignements,en attendant les 5 conseils pour se protèger de ses personnes .

      • Caroline a écrit

        Mon cas est de 21/30. Bref, un grand malade. La solution : PARTIR au plus vite, lui dire un gros merde et le planter sur place le nez dans sa crotte. Il ne sert à rien de perdre du temps avec ce genre de personne (je suis restée 3 ans avec ce taré…et que de temps perdu !!!!). Ce genre de personne est nombriliste à souhait et ne se remet JAMAIS en cause. Pour vous récupérer s’il s’aperçoit que vous lui échappez, il fera semblant de reconnaître ses torts, de dire qu’il va changer et que vous êtes qq1 de formidable necessaire à son équilibre, mais dans le fond, il SE trouve formidable et vous n’êtes qu’un faire valoir. Ce genre te type est INDECROTTABLE. Il n’y a donc qu’une solution, lui claquer la porte au nez de façon ferme et définitive. Ce genre de personne est toxique et malsaine (perso j’en dormais plus la nuit). De surcrois, ces types sont rarement fidèles. Donc poubelle sans regret….Ah si un regret : ne pas lui avoir mis mon poing dans la figure.

        •  

          nihaou a écrit

          Bonsoir Caroline,
          Je sors également avec un homme manipulateur 3 ans aussi je n’en suis pas sortie totalement . Je souhaiterais que l’on échange afin se tu me dise commet couper cette relation qui perdure…

        • Souad a écrit

          Mon cas est de 25/30. Je l ai épouser il y a 1 an et demi et depuis c est le calvaire. G un petit de 7 mois et enceinte de BB 2. J ai TOUT fait pr lui. Ce type est une ordure. Je veux m’en débarrasser ms il est trop menaçant. Menaces de mort et de kidnapper mon Loulou. Cmt faire mnt?

          • Julia a écrit

            Je suis séparée de mon ex depuis 16 mois. Il atteint la cote de 27 sur 30…J’ai eu 3 enfants avec lui. Ça été l’enfer pendant quelques années jusqu’à ce que je me rende compte que rester avec lui avait un impact négatif sur les enfants. La séparation a été ( et est encore très pénible) mais je ne regrette pas mon choix…c’était bien pire de rester avec lui. Encore maintenant il me menace régulièrement de représailles de toutes sortes, surveille ma demeure, menace de se suicider et essaie de me culpabiliser de toutes les choses qui lui arrivent. Le pire est les menaces à l’endroit des enfants. Je suis constamment sur le qui vive et c’est une situation très stressante. Voici les conseils qu’on m’a donné et les mesures que j’ai mises en place pour nous protéger:
            1. Je ne le laisse jamais seul avec les enfants, je suis toujours présente.
            2. J’enregistre toutes les conversations, téléphoniques ou autre.
            3. J’ai discuté de ma situation avec des travailleurs sociaux, psychologue et policiers. Leur avis est unanime: mon ex pose un danger pour moi et les enfants et ils confirment que les décisions que j’ai pris sont les bonnes ( très utile face à un manipulateur)
            4. Je barre mes portes de façon systématique.
            5. Mes voisins sont au courant de la situation et savent qu’ils doivent appeler la police si nécéssaire.
            6. J’essaie de parler de ma situation au plus de gens possible de mon entourage.

            Ce qui est le plus dur c’est d’être constamment seule face à cette situation. Bien que les intervenants donne des conseils, ils ne peuvent rien faire pour moi à part me donner des trucs et me conseiller la prudence. Je dois donc gérer les situations seule. C’est pourquoi j’enregistre et documente toutes les intéractions que j’ai avec lui pour, si besoin, avoir assez de matériel pour obtenir un jugement qui l’interdise de nous approcher ou de nous contacter.

            Bonne chance, ne lâche pas et ne reste pas avec lui….il va te détruire.

        •  

          merzouk a écrit

          bonjour à tous
          pas plus tard que ces jours-ci je suis tombé sur une personne de ce style qui voit en nous une situation régulière,ça se flaire à plein nez et oreilles
          du style  » tu es mon ange,des poèmes prémédités à n’ en plus finir ect…
          Alors là PRUDENCE,vite faut s’ éloigner de ces mecs sans scrupules ,courage

        • Laurence-Sarah a écrit

          Je vis cela depuis deux ans, mais il à réussi à me demunir de tout.
          Aujourd’hui je suis prisonnière. Sans plus d amis, travail et par conséquent d argent.
          Une destruction de l être en bon et du forme.
          Merci de votre témoignage

          • Nadège a écrit

            Bonjour, je viens de lire votre commentaire. Je vis la même chose depuis 4 ans. Pourrait on discuter? Merci

    • Ivo a écrit

      Mais comment je vous comprend ! En plus dans une situation amoureuse c’est le double enfert !! Impossible de se séparer, tres menaçant en disant qu’il va venir au boulot pour tout casser tout foirer…. Encore heureuse que je ne vie pas avec et j’ai FAILLI faire cette erreur ! Pire si javais des enfants avec… Il est tres calme comme peut peter un cable la minute d’apres… Je sais plus quoi faire je n’ai que 23 ans et quand j’en parle a mon entourage ils me disent d’etre quelqu’un d’autre de m’en éloigner mais 3 ans de relation c’est pas possible de tout laisser et de partir….

      C’est un gros bordel ! Apres on dit ‘les femmes font les s*l*pes’ mais bien sure pour se taper ça toute sa vie merci !….

      •  

        Charline a écrit

        J’ai vécu avec un mainpulateur pervers narcissique alcoolique et violent durant 23 ans et j’ai eu 3 enfants avec lui.
        J’ai mis du temps à me rendre compte et du coup enfermée dans ce carcan j’ai eu beaucoup de mal à m’en sortir.
        j’ai refait ma vie avec un compagnon à l’opposé de ce que j’avais vécu jusque là et ja’i eu du mal à m’y faire, pensant que tous les hommes étaient comme le premier…
        Mon tortionnaire est aujourd’hui décédé mais au dela de la mort les séquelles sont encore là et mes enfants en souffrent encore également car la succession n’est toujours pas réglée.

        • line a écrit

          Bonjour , après 10 ans de relation avec un manipulateur PN , pourrions nous échanger svp car jai besoin de votree avis. Il veut aujour dhui me récupérer et dis avoir réellement change , que ce n’était pas lui , qu’il était hors réalité qd il me trompait mentale et me fesait passer pour une folle … il a invente des mensonges gravissime et me repprochais tjrd des choses que lui fesait , j’aimerais être éclairé en racontant quelques détail en prive car je suis perdue et ne sais pas si je dois retourner ac . Merci et courage a toutes .

          • Marie a écrit

            Un seul conseil, FUIR cet individu, il ne fera que vous détruire. Ceux sont des prédateurs,misogynes, égocentriques, mythomanes et j’en passe, souvent violents verbalement ou physiquement voire les deux. Difficile de comprendre leur fonctionnement, ils savent vous charmer, vous couvrent de cadeaux pour mieux vous attirer dans leur piège, tout est calculé d’avance, vous êtes leur proie et vous finissez par vous couper du monde, de votre famille, et en final, vous perdez l’estime de vous et sombrez dans la dépression. Difficile de se reconstruire, le chemin est long, mais on y arrive, ne pas hésiter à se faire aider par un psychiatre. Courage à toutes, les malades, ceux sont eux.

          •  

            t. a écrit

            Surtout pas ! Je m appelle Laurence 2 ans de relation avec un pervers manipulateur et menteur ! Je lui ai dis que c est fini ! Il me menace lève la main sans jamais me frapper car il sait que j irais voir les gendarmes, mais le pire c est qu’ il vit tjs chez son ex et vient vivre chez moi de tps en tps, la c est terminé au plaisir de te lire courage

      • Ana B. a écrit

        3 ans ce rien, j’ai vécu 15 avec un et quand j’ai ne pouvais plus j’ai demandé le divorce. Et encore aujourd’hui nous soufrons ce passer horrible! Mais libérer et en alerte des ses manipulations. Merci mon Dieu de m’avoir donner le courage de m’en sortie.

    • Chouquette a écrit

      Ouaw j’ai 16 ans sa fait 1 an que je suis en couple avec un manipulateur pervers narcissique et je n’arrive pas a le quitter et le résultat du test est 26/30 sa fait peur …

    • a écrit

      Moi je me suis bien engueuler avec ma meilleur amie a cose de sa belle soeur cette personne et toujours présente depuis que ma meilleur et enceinte . a la fin elle prenais pour une menteuse que j étais jalouse . Moi je lui juste te dit que sa belle soeur était toujours présente quand je la voyais et je sais pas comment réagir et je voudrais m expliqur avec elle la derniers fois on sais vue on ses taper dessus et y avais sa belle soeur je voudrais m expliquer avec elle gentillement et calmement

    •  

      laura a écrit

      bonsoir a toutes, je crois que je bats votre recort moi j’ai fait le test et mon ex compagnon a le total de 30/30 mdrrrr la je l’ai quitté il y a deux jours grace a une amie qui m’a vraiment ouvert les yeux c’est sur qu’on a dur de quitter la personne parce qu’il peut nous faire vivre tellement de belles choses mais malheureusement cela est de courte durée. le soucis c’est qu’on a besoin de lui putin de merde je le deteste pour tout ce qu’il m’a fait.
      lorsque vous pensez a votre bourreau et qu’il vous manque, pensez a tout le mal qu’il vous a fait toutes les humiliations le rabaissement.
      mais attention j’ai dur aussi lorsque je pense au bon moment je pense directement comment il me maltraitait psychologiquement et la j’ai la haine a crever.
      Allez les filles on est plus fortes qu’eux on les en merde. Je pense aussi qu’il a été infidèle mais je n’ai aucune preuve. Heureusement pour moi je n’ai pas eu d’enfants avec lui ouffffff, mais par contre lui il a cinq enfants de cinq femmes differentes et que je me suis occupée jour pour jour et aucune reconnaissance malheureusement je faisait tout ménage, souper, courses toujours toute seule, je vous rappelle que je n’ai que 27 ans. Il m’a fait arreter de travailler, il m’a fait revendre ma voiture, pour que je sois bien dépendante de lui et rien qu’a penser a comment j’était avant ca me rend malade, je suis qqun d indépendante a la base toujours la joie de vie, mais il m’a vraiment bien changé. Lorqu’on recevaient des gens je ne souriais plus, j’étais vraiment renfermer, je ne pouvais parlér à personne. :( il me repprochait que je tirait tout le temps la tete, que sexuellement j’étais une tache, que je faisais mal a mangé, et cinq minutes après s’esxcusait ce qui était rare c »était moi qui devais m excuser et ca je ne ferai plus jamais la meme erreur.
      Maintenant c’est lui la victime il pleure, il regrette, et lorsque je l’ai au téléphone car j’ai encore dur de ne pas répondre et me fais encore culpabilisé mais ca, ca ne marchera plus :) maintenant j’ai la chance d’avoir une amie qui me reconforte et qui me bouste aussi comme tout le monde j’y serais retourné. Mais la vie avec lui c’est l’enfer et ca je n’en veut plus. si l’une de vous se sent incapable de surmonter la rupture croyez en vous comme moi je crois en moi on va y arriver les filles courage a toutes celle qui subissent une maltraitance psychologique comme physique il n’y a pas de honte a ce faire aider :) il m’a clairement dit depuis des mois de partir que ca ne va pas ce que j’ai fait en ccachette il y a deux jours et c’est encore de ma faute car il ne pensais pas que j’allais le faire il m’as harceler pour que je le fasse et il me le repproche soit disant que je ne l’ai jamais aimé. la preuve de mon amour est que je suis partie et blablabla…… je fais ce qu’il me demande et c’est moi la fautive c’est vraiment le monde a l’envers. je sais pas par quoi je vais passer ce n’est que le début la j’ai la haine mais si ca tombe dans quelques jours je vais déprimer mais j espere pas :)

      •  

        Loca a écrit

        C’est la 1er fois que j’écris sur un forum,mais j’ai personne a qui parler vrmt et neutrement. Pas de famille et pas d’amies..j’ai lu vos commentaire et j’aimerai vrmt étre si forte comme vous,mais malgres le test je ne sais pas si c vrmt un manipulateur ou j’hallucine ,sa peut indiquer aussi que jai tellement perdu confiance en moi que je manque de jugement !!! Aidez moi svp

    • Sophie a écrit

      Est il possible d’être manipulee par une personne qui nous a toujours mise en garde précisément contre la manipulation et accusé beaucoup de personnes de notre entourage d’être des pervers narcissiques et lis beaucoup et connaît beaucoup sur le sujet ?
      Car j’ai des doutes sur une amie..

    • Johan a écrit

      Bonjour,

      J’ai eu affaire à une manipulatrice pendant 9 ans et on a eu 2 enfants.

      J’ai toujours eu espoir qu’elle change et s’améliore et participe à la vie de couple.

      Mais elle a fini par partir. En effet, je suis quelqu’un avec un esprit fort et bon même si elle arrivait toujours à me manipuler (à le pouvoir des femmes :p) avec de fausse promesse. Ici je commençait à exiger qu’elle respecte ses promesses avant qu’elle ai ce qu’elle me demande.

      Et paf séparation, la manipulatrice a vu qu’elle a perdu son jouet, elle a été en chercher un autre.

      Ici je remonte en me disant qu’elle ne serait jamais la femme que je pensais qu’elle serait mais plus comme ça grand mère (qui était une manipulatrice du genre).

  2. sophie a écrit

    outchhh ! j’ai toujours soupçonné mon frère d’être un véritable manipulateur, pourtant j’ai encore des doutes, ou je n’arrive pas à l’admettre tout simplement
    mais j’ai souvent ressenti un malaise avec lui, pas envie de le voir, pas envie de lui rendre service alors que je ne suis absolument pas comme ça pour autrui…pas grand chose à lui dire au fond..
    il a toujours demandé beaucoup aux autres surtout ma mère et rien en retour
    n’est jamais disponible pour elle, faut toujours le comprendre le pauvre coco, il est si fatigué et il n’a vraiment pas de chance dans sa vie pauvre titi.. lol il ne voit que son nombril en 3D, il pu l’égoïsme à 15 kilomètres.. se sert des autres pour arriver à ses fins.. et quand sa tourne au vinaigre archhh ! il est immonde culpabilise à fond la personne,, retourne en sa faveur la situation sans se remettre en questions ou si peu.. tout est de la faute des autres, lui qui est si gentil, lui qui a tant aider mdrr admet regretter certaines choses mais revient vite à la charge pour sortir des tas de conneries pour reporter la faute sur l’autre..et bien le culpabiliser
    Il oblige les autres à être comme tout le monde devrait être à ses yeux de malade.. je l’appel le MOI JE mais JE est incapable d’en faire autant..fuit les responsabilités en se disant trop malheureux, style, je me barre de la France pour ne pas voir tous ses gens qui me veulent du mal, j’oublie au passage ma mère, mon enfant, que les autres se démerdent, je compte sur eux..mais l’enfant tourne mal « MOI JE » n’est nullement responsable, n’y coupable, c’est forcément l’autre qui est un incapable…lui se doit d’être heureux
    viens je vais t’aider dit MOI JE, tu vas voir tu auras si et ça et on fera ça, tu deviendras riche grâce à moi, tu vas être heureux.. t’es heureux hein !!! grâce à moi, ne l’oublie jamais ça, c’est moi qui t’ai aidé tout est grâce à moi alors fais ce que je te dis et tu te tais et les années passent et MOI JE se tourne les pouces, mais paye l’autre qui devient petit à petit son esclave sans s’en rendre compte..et quand l’autre commence à s’en rend compte, la MOI JE devient rouge de colère et menace, frappe, culpabilise, ment, détruit l’image de l’autre devant tout ce qui veulent bien l’écouter…
    l’autre décide de partir et de fuir, de tout quitter pour se sortir de ses griffes
    MOI JE ne supporte pas cette situation et en remet une couche, cherche par tout les moyens de détruire
    heureusement que « l’autre » à une famille qui le soutien et l’accueil avec chaleur, l’autre, est mon propre enfant, mon petit garçon si doux et si manipulable
    aujourd’hui j’ai décidé de ne plus parler à mon frère, ça fait 7 mois et bien vous ne me croirez pas, il fait en sorte de me culpabiliser maintenant, il n’a jamais rien fait, tout est la faute de mon garçon, c’est lui le coupable, cet incapable, ce fainéant
    les mots de MOI JE, je regrette de l’avoir soutenu et aidé ce sale c******, tout est ça faute si ma soeur ne me parle plus, moi j’étais plus que réglo, il me doit tout ce gros c** et me tourne le dos pire qu’un étranger..c’est pas moi qui voulait cette situation, moi j’ai pris pour un autre etc etc Il utilise évidement la bouche de ma mère pour dire tout cela..va même jusqu’à écrire des mails soit disant destinés uniquement à ma mère en sachant parfaitement que ma mère me fera lire et surtout fera pleurer ma mère qui ne souhaite qu’une chose c’est que je reparle à mon frère.. il n’en finira jamais.. je vais devoir baisser ma garde pour ma mère, faire semblant pour elle
    ils sont très forts ses gens, et je doute Chantal que l’amour les fasse changer, je n’y croie pas une seule seconde..
    bon courage à toi
    merci de m’avoir lu, si quelqu’un m’a lu lol , j’en ai jamais parlé à quiconque, ça m’a fait un bien fou de me lâcher ici .. car je souffre en silence et en serrant les dents.. pourtant j’ai envie d’hurler
    GROSSE M**** FAIT TOI SOIGNER ET FOUS NOUS LA PAIX … mais c’est aussi mon frère et si il lui arrivait quelque chose, s’il se suicidait comme dit ma mère ??? alors je ne dis rien.. je m’efface doucement, mais surement..
    comme je l’ai fait pour mon père qui était le même..
    c’est très dur lorsque c’est sa propre famille très dur très dur très dur à vivre..

    •  

      julia a écrit

      Comment faire lorsque c’est mon propre frère ?
      J’ai eu la mauvaise idée de lui dire que je n’aimais plus sa façon de me traiter. Et bien entendu il n’a pas accepté que je lui fasse cette remarque…
      Cela fait donc 5 mois que je ne lui parle plus et que, pendant ce temps là, il fait un vrai travail de manipulation sur ma mère. Il fait passer tous ces messages, mensonges par elle.
      Ma mère me met la pression pour que l’on se réconcilie, mais je sais au fond qu’il est préférable de fuir ce genre de personne.
      Je ne sais plus quoi faire, c’est un vrai tiraillement.

  3. Marie a écrit

    Merci pour ces éclaircissements , j’ai le don d’attirer les manipulateurs , je comprends pourquoi …………ils me choisissent à cause de la faiblesse de mes sentiments , je ressens avec eux constamment ce malaise , j’éspère maintenant pouvoir faire mieux face à ces personnes et leur résister , l’un d’eux est mon mari de qui je divorce aujourd’hui aprés 28 ans de vie commune , je ressens comme une libération , mais les hommes qui veulent me fréquenter sont de la même espèce

    • zbinden a écrit

      Bonsoir Marie, je viens de lire votre témoignage.Je suis dans le même cas que vous…J’espère que vous avez réussi à vous en sortir.. Salutations

    • magali a écrit

      Bonsoir, je viens de demander le divorce après 24 années de vie commune, il n’a pas encore reçu l’avis de l’avocat, je suis inquiète, moi aussi, de retomber sur le meme type de personne, je vie au jour le jour, pas plus

    •  

      flo a écrit

      ce soir; coup de blues…
      (je cherche à me séparer de mon mari après 25 ans de mariage ; et c’est incroyablement dur ….il refuse le divorce/ souffle le chaud et le froid)
      j’ai peur (« d’avoir tout foutu par terre » comme le dit si bien mon cher et tendre, pour au final ne pas m’en sortir !!! = la honte/ la culpabilité/ la totale…!
      Je me sens seule, totalement isolée (anciens amis volatilisés, et surtout mes enfants qui sont dans leur monde: je n’en fais quasi plus partie: c’est tj moi qui appelle, ils n’ont rien à me dire …)
      un vrai parcourt de combattant- ou on est seule- (la méfiance vis à vis d’autrui s’installe insidieusement) dans un maquis ou il n’ y a pas de chemin tracé et ou l’on tourne en rond.
      mais tous vos témoignages sont utiles; quelque part cela rassure (un peu) de constater que d’autres arrivent à surmonter ces situations !!!!!
      MERCI

  4. Caroline a écrit

    wahouuu : 28/30 ! Cela donne le vertige. Le portrait robot est criant de vérité : il décrit parfaitement celui qui a tenté de me manipuler. Selon moi les profils de « manipulateurs et de pervers » sont incurables : RIEN ne peut les changer. D’ailleurs, je suis certaine que PERSONNE ne change PERSONNE. Ils se repaissent du malaise qu’ils génèrent chez leur « proie », ils se nourrissent de la peur qu’il pourraient susciter chez la personne qu’ils convoitent, ils n’attendent qu’une chose : que leurs « victimes » se sentent très mal pour se sentir « fort et supérieur ». Wahou : quelle marque de courage ! Toujours selon moi ils sont parfois « rusés » voire « érudits » mais n’ont surtout pas « l’intelligence du coeur ». Il faut juste les fuir : vite et surtout très fermement…

  5.  

    Mummiah a écrit

    comment on fait lorsque la personne qui recueille 26/30 est votre père ??
    et qu’il vous a martelé l’esprit pendant 20ans …?

    • Anonyme. a écrit

      Bonsoir Mummiah,

      Lorsque c’est le père c’est terriblement dur. Je l’ai vécu moi même.
      J’ai à peine 18 ans et j’ai l’impression de ne jamais avoir vécu de vrai enfance.Il me passait des responsabilités à l’âge de 10 ans alors que j’étais bien trop jeune.
      Il me séparait de ma mère,m’était le périle dans toute la famille, ainsi c’était plus que lui qui comptait. Pleurait, fesait la victime si on allait pour une(!) semaine chez notre mère. je pourrais donner des tats d’expemples. J’ai fait le test, 28/30.Les deux autres étaient : »Ne sais pas ». Pourquoi ? Parceque je ne m’en rappelle pas. Je suis partie il y 3 trois ans. C’était la seule solution possible. C’est la seule solution.
      Ca prend du tempsmais après ca va mieux. Mon enfance a été gâché,je ne pourrais plus la récuperer. J’ai la manie de me donner la faute pour tout, de tout remettre en question. C’est lui qui m’a infligué ca durant toutes ces années,et on s’en débarasse pas si vite.

      La seule solution àmes yeux ,malgré le fait que ce soit très dure, c’est partir.Fuire. Quitter ce père qui ne rapportera rien de bien. On retrouve toujours desmarquessur soi après,des dépressions,tentatives de suicides, problèmes de sommeil, infections au ventre. Et une peur terrible. C’était des problèmes que j’ai traîner avecmoi jusqu’au moment ou j’ai fugée plusieurs fois. La police, les juges ne pouvaient plus me renvoyer chez lui à force de fuger à chaque fois.

      Parle et part!

      Je te souhaite bonne chance, c’est compliqué mais pas impossible..

      • Stephanie a écrit

        27/30 Voici le resultat du questionaire , depuis tres longtemps maintenat je suis u courant que mon pere est un PM. Il est narcicique , egocentrique , la plus grande victime sur cette planete , sois disant la seule personne pour qui je compte vraiment . Il a sois disant toujours tout fait pour mon interret ( c’est sur que les coups et les humiliations a repetission c’etais pour mon bien) J’ai ete sa victime, son mouton noir pendant plus de 20 ans , tout ce qui tournais mal etais de ma faute , ses relations amoureuses , ses problemes avec la famille, meme ses problemes financiers. Depuis toute petite il m’as toujours traiter de crapule, d’ingrate,et bien d’autre, il m’as toujours affirmer qu’il allais me casser , j’allais ramper a ses pieds. J’allais le supplier de me pardonner. et c’est ce que j’ai fait pendant des annees. J’ai eu droit pendant des annees a des interogatoires (sur une chaise au milieu du salon pendant des heures) , il me suivais sur le trajet pour l’ecole (je devais aller en metro a l’ecole car il ne supportais pas ma presence dans sa voiture) il m’avais offert une veste jaune cannarie , comme ca j’etais plus reperable. Le soir rentrer je devais rendre des comptes de a qui j’avais parler ect ect . Je ne comprennais pas comment il pouvais etre au courant de ce que j’avais fait dans le metro le matin meme. je me suis sentie epier , suivie et surveiller pendant des annees. J’avais reussi a me sortir de ses griffes vers mes 16 ans , Le juge avais decider de donner la garde complete a ma mere (qui elle etais tomber de haut en decouvrant ce que sa fille avais vecu ). 2 ans plus tard j’ai voulu lui redonner une chance, apres tout on a qu’un seul pere. Je me suis retrouver coincer pour 4 ans sans savoir me defaire de son emprise, a un moment j’etais sa fille cherie , un autre j’etais sa plus grande honte. J’ai reussi a me sortir de cette emprise en fuiant, j’ai quand meme perdu des plumes (mon boulot , une partie de ma famille , …) J’ai 29 ans fin du mois et je suis fiere de dire que je m’en suis sorti , j’ai monter une boite, j’ai un mari super et j’avance dans la vie. Malgre les cicatrices que je garde encrer en moi ( je m’excuse toujours pleins de fois meme si je ne suis pas a l’origine du probleme, J’ai un souci de confiance en moi (ce qui est comprehensible), j’ai toujours besoin de preuves damour (ce que j’ai la chance de recevoir). Mon mari a rencontrer mon pere et a vite cerner la bete comme il dit , ce qui est pour moi un bonheur car maintenant j’ai un bouclier contre mon adversaire de toujours. Mais aujourd’hui je rencontre un dilemme! Mon pere s’en est pris au reste de la famille et a literalement entuber les parents et sa soeur , ils sont sur la paille a cause de lui et il continue a persecuter sa propre mere , mais dans le but de me toucher moi , il essaie de me provoquer et de me faire faire sortir de ma cachette. Jusqu’a aujourd’hui je n’ai jamais reagis, car j’ai peur de ne pas etre assez forte pour l’affronter. Mais ses attaques devienne de plus en plus dur a encaisser pour ma mami et elle en souffre tout les jours ( en plus d’avoir parkinson ) . J’aimerai pouvoir faire quelques choses pour lui eviter cela pour qu’elle puisse vivre ses dernieres annees en paix . Mais j’ai peur de moi retomber dans cette vie miserable. Suis je egoiste si je reste a l’ecart ?? Si je continue a me poteger moi meme au depend de la sante de ma grand mere ?

    •  

      Jessica a écrit

      Bonsoir, je suis dans le même cas que toi et je dois avouer que je ne sais pas non plus comment m’en sortir…
      Je viens de partir de chez moi, sans argent, sais logement, sans travail… Mais au moins je suis libre d’être moi, tu vois?
      Je sais ue je ne suis pas non plus la fille parfaite, mais il faut avouer que maintenant je suis différente de celle que je devais être en sa présence et qui ne dérangeait…
      Bonne chance à toi pour la suite

  6. itarille a écrit

    22/30 envoyant le résulta je comprends mieux le désarroi et le sentiment d être perdue que je ressent , pas facile de vivre avec un manipulateur , mais encore plus difficile de le quitter quand il manipule aussi les enfants .

  7. Danielle a écrit

    Pouvez-vous croire que c’est lui qui m’a dit en passant par le mari de ma meilleure amie de lire Isabelle Nazare-Aga en me démolissant au passage. C’est lui qui m’a fait découvrir la manipulation perverse en m’en accusant. Je comprend pourquoi il m’a dit à la fin de notre 3e rupture  »tu ne m’es plus utile ». Je ne me laissait plus manipuler. J’avais adopté les techniques de contre-manipulation sans m’en rendre compte, phrases courtes, c’est bien ce que tu veux dire, pourquoi toi tu peux et moi je ne peux pas, expliques moi mieux. Il a eu la gratelle, médecin, cortisone, rien n’y faisait. Il a mimé la dépression, assez bien d’ailleurs, je le surprenais à sourire dans ses grands moments d’évasion lunatique, je l’ai même photographié sans qu’il ne s’y oppose. Je peux au moins le remercier de m’avoir enlignée sur le problème, il le résoudra s’il en a envie.

  8.  

    yasmina a écrit

    Résultat du test: 27 sur 30, je pensais bien avoir reconnu un manipulateur! Cela fait un moment que je l’ai compris ( depuis que je suis soignée pour dépression). Cette personne a réussi à nous manipuler, nous sommes 8 adultes manipulés! Il a agi de façon à ce que nous ayons de l’empathie pour lui et ainsi nous faire prendre la décision d’aller le chercher et le ramener chez nous, dans la maison familiale. Je n’avais pas conscience d’avoir alors rapporter un loup vorace dans la bergerie, un prédateur de bonheur ou plutôt un destructeur d’équilibre familial car, oui, depuis qu’il est entré dans la famille il nous détruit : il est le petit ami de ma soeur et la fait pleurer, la rabaisse, la menace de la quitter, joue sur le lien qui existe entre monpère et elle et la peur que ce dernier a de voir sa fille quitter la maison et de ne pas avoir de toit! Il a compris à quel point nous tenons les uns aux autres et que nous ne le mettrons pas à la porte de peur de détruire cette jeune fille devenue au combien fragile. Nous le détestons mais n’arrivons pas à la mettre dehors, à aider ma soeur à prendre la décision malgré le fait qu’elle a compris certaines de ses manipulations! Elle l’aime !!!
    Existe t il une solution pour le voir fuir notre maison sans qu’il réussisse à nous détruire? … Il faut de la force, nous en avons car ça fait plus de 3 ans que ça dure, mais nous sommes incapables d’agir. Pourquoi a t on cette inertie d’action?
    En tout cas même si je n’ai pas de réponse, ça fait du bien de pouvoir partager cette situation. Merci.

  9. MARLOT a écrit

    Bonjour. Ma femme m’a quitté avec mes deux enfants. Elle m’accuse d’être un manipulateur et elle dit me quitter pour ça. Elle me refuse une garde alternée et veut raccourcir un maximum mon droit de visite. Quand j’explique la situation à mes proches, ils me disent que c’est elle m’a manipulatrice et qu’ils m’ont jamais pus la cerner. Est-ce que je manipule mes proches pour leur faire dire ça ? Une partie de moi me dit que ce serait possible. Je veux savoir: comment ? Car j’ai essayé le teste sur moi mais c’est dur.

    •  

      carmen a écrit

      Bonjour Marlot je te trouve bien courageux de faire le test sur toi jaurais faite la meme chose que toi jaurais voulu savoir si ses vrais de quoi elle macusetu est un bon gars bonne chance

    • a écrit

      Très sincèrement, si tu te poses la question, c’est qu’il y a peu de chance que tu sois un manipulateur.
      Cela dit, nous le sommes tous plus ou moins, ce qui est important ce cette balance. avoir quelque trait de caractère ou beaucoup, c’est ce qui fait la différence, mais à partir du moment ou tu te pose la question, tu es loin, très loin du pire.
      Un manipulateur ne ce pose pas cette question, c’est un luxe qu’il ne peut suffire, ça le détruirai (c’est ce qu’il croit).
      Un manipulateur ne ce remet pas en cause, c’est impossible.

    • Ibis a écrit

      Bonjour Marlot,
      Ton témoignage m’interpelle. Je vis aujourd’hui avec un homme qui a la même histoire que toi. Notre relation est devenue très difficile, je souffre énormément et il me dit que lui aussi. J’en suis arrivée à me demander si nous ne sommes pas finalement tous les deux des manipulateurs. J’évolue entre le doute, la culpabilité, la paranoïa. Petit a petit, je me rend compte que je ne suis pas avec cet homme par hasard, et que la situation que je vis reproduit celle de mon enfance (père pervers narcissique et mère dépressive et harcelée qui a tout accepte). Et me conduis a accepter l’inacceptable, en restant dans mon rôle de sauveur! Je crois que nos modes de fonctionnement s’accordent bien mais que nous en souffrons. La différence entre lui et moi, c’est que je me remets en cause, que je m’excuse, que j’écoute ses besoins que je ne boude jamais et fais toujours le premier pas vers lui, quitte à me sentir constamment humiliée. Pas lui. Je suis sûrement manipulatrice, mais j’ai appris en lisant bcp sur le sujet, qu’il y a les gentils manipulateurs et les méchants manipulateurs. Ton ex femme est peut être une méchante manipulatrice et toi un gentil manipulateur…dans ce cas, on peut évoluer…le chemin est très long mais on y arrive! Cela passe par la compréhension des raisons pour lesquelles on se retrouve dans une situation (on la connaît bien c’est souvent celle de notre enfance), à comprendre que l’on est victime (de l’autré mais de soi aussi), à se faire aider (amis psy développement perso…). Va voir le film barbecue, je trouve que c’est un bel exemple des relations humaines complexes…si tu peux en rire et si tu ne te dis pas toujours être victime des autres, alors je ne pense pas que tu sois manipulateur.

  10.  

    christine a écrit

    Test tres interessant

  11. Valérie a écrit

    Je suis tombée. Ca fait des années que je suis tombée. Comment lever la tête et dire stop à ses personnes nefastes ? Il me connait parfaitement. Il en joue. Et moi j’ouvre enfin les yeux, mais il est là, il rode et il me tire à nouveau vers lui. Quelle imbécile ! J’ai la preuve noir sur blanc et pourtant il y arrive encore. Je n’ai pas encore perdu mon fils et mon mari. Mais pour combien de temps ?

    • vava a écrit

      Bonjour,
      J’ai réussi à comprendre que le problème ne venait pas de moi mais de lui en tombant sur ce test du manipulateur et j’essaye de sortir de ses filets depuis, en ne me laissant plus toucher par ses techniques de larmes et d’attendrissement. Il va avoir 50 ans et n’a jamais réussi à trouver une stabilité et pourtant nous avons mon fils et moi tout à lui donner. Dommage pour lui mais je me sauve tout en douceur pour m’épargner de ses façons méchantes de me culpabiliser et de me retenir pour que je retourne encore vers lui. Il a eu ses chances de nombreuses fois maintenant, je m’éloigne. Heureusement que j’ai compris car il a presque réussi à détruire ma personnalité. J’étais quelqu’un de bien et aujourd’hui, je ne suis plus rien, enfin presque car au fond de soi, il reste toujours ce qu’on a été.

  12. Cimon a écrit

    30/30… ce n’est une blague (je peux facilement donner plusieurs exemples pour chaque point sans exagérer). Mon cas m’a fait très mal… financièrement, moralement, etc. Je me suis fais un devoir de lire le livre d’Isabelle Nazare-Aga pour mieux comprendre ce qui m’étais arrivé, pour mieux m’en protéger maintenant.

    Tout commence par un simple projet (B2B). Puis, il me complimente, m’idolâtre, me paie constamment à diner, me compense à 100% mon salaire lorsque je prend congé, me montre à quel point son entreprise va bien, etc. Et paf, quelques mois plus tard je quitte mon emploi très stable et payant (70k/an). Dès mon arrivée (pied dans la porte), je reçois les menaces des fournisseurs… il devait 100k+ en dettes qu’il avait causé en moins de 6 mois… il me supplie de l’aider (utilise mes cordes sensibles)… me fait réduire mon salaire (moins de 25k/an, avec lequel je ne subvenais pas à mes propres besoins). Après tout, je viens de tout lâcher, il sait très bien que je ne reculerai pas (piège).

    Étant un bon travaillant, je travaillais tous les soirs pour y arriver, en plus d’avoir les menaces constantes des fournisseurs (chose que je n’avais jamais vécu car je suis très ordonné et à mon affaire), pendant que lui ne foutait absolument rien (mais prétextais toujours fermement travailler plus que moi).

    Naturellement, dettes = injections. M’ayant promis que je deviendrais actionnaire, il m’a fait sortir de l’argent… beaucoup d’argent (45k en moins de 2 mois) !! Incroyable, mais il utilisait toujours les mêmes pièges… et naturellement, comme il s’agissait de mes cordes sensibles, j’obéissais… :-(.

    Quelques mois s’écoulent, me tenant au silence absolu, je m’enfoncais… financièrement, émotionnellement… même ma santé a commencé à mal aller. J’ai même du réhypothéquer ma maison 2 fois pour y arriver… il m’a montré comment aller chercher le plus de crédit possible… ce que j’ai fais… j’ai même brisé ma cote de crédit… sans toutefois me rendre à la faillite, même si je voyais le tout arriver à grand pas…

    Un jour je réalisai que cela n’avait aucun sens, et que jamais il ne me laissera obtenir la moindre parcelle du profit que j’aurai généré (pour lui). Assez c’est assez. Je mis fin à tout ça, par contre, comme nous avions des projets déjà entâmés en commun, il nous fallait une entente notariée pour continuer. Il a joué avec la corde du « tu veux revoir ton argent, va falloir que tu fasses tout ce que je te demande sinon je te rembourse pas »… et oui.

    Donc, durant 2 mois après mon départ la saga se poursuit… j’ai de l’aide professionnelle (entrepreneur aguéri, notaire, comptable, avocat). Je lui tient tête, et j’obtiens ce qu’il faut… par contre, durant ces 2 mois, il a eu le temps d’aller courtiser une autre entreprise, dans laquelle il a tout balancé ses dettes (il a réussi à convaincre le propriétaire de lui donner des actions, tout en ayant le droit de garder sa compagnie ouverte malgré le conflit d’intérêt, et de tout ramasser ses dettes – 100k+)…

    J’ai maintenant tout en main pour le couler le jour venu (contrat notarié)… Le jour où il décide de faire du mal à cette nouvelle entreprise (qui est constituée de gens près de moi – amis/collègues).

    •  

      flo a écrit

      quelle est la fin de votre histoire ???
      comment vous en êtes vous sortie ??? quel bilan un an + tard ?

  13. Sabrina a écrit

    Il y’a un an j’ai fait la rencontre d’une perverse narcissique, qui je pensais être une amie.
    Cette personne se servait de bien des choses tel que la pitié de son histoire , l’intimidation , me faisait croire que javais besoin d’elle, pour pouvoir garder son contrôle sur moi .
    Elle ne cessait de me rendre des services dont je n’avais pas besoin pour un chose je lui doive un autre service mais cette fois ci au centuple
    Elle me reprochait sans cesse des choses qui n’avait rien avoir avec moi mais avec elle ( je viens de m’en rendre compte), elle reprenait souvent mes discours en son nom propre …

    J’avais compris que qqchs ne fonctionnait pas, et que même si j’ai compris que tout cela faisait partie de sa personnalité je voulais me dire ne pas être une personne qui juge mais une personne qui accepte les autres pour ce qu’ils sont.
    Pour les gens extérieurs nous nous ressemblons et je crois que cette personne même si elle essayait de me mettre à terre essayait de de devenir moi par jalousie .

    Par exemple dans le quartier dans lequel je vis depuis longtemps les gens sont différents avec moi . Au début je n’avais pas compris, jusqu’à ce que je me doute quelle soit passe par la …une caissière avec laquelle je n’avais jamais parlé dans un supermarché m’agresses …. Des petites choses dans ce genre qui ne font penser quelle aurait pu faire des choses en mon nom…
    J’ai cesse toute communication avec elle mais que faire d’autre pour qu elle comprenne que j’ai compris son manège et que cette fois si je ne reviendrai pas et qu’il ne faudrait pas quelle s’amuse a se prendre pour moi à l’extérieur

  14.  

    anais-723@hotmail.com a écrit

    Aidezmoi svp. Pouvons nous créer une association et discuter ensemble des manipulateurs.
    Je n’y arrive pas seule.
    Merci.
    J attends vos réponses.
    F3sv

  15. romain a écrit

    J’ai fait le test pour moi-même et au obtenu 20/30. Et maintenant je fais quoi ? Ma femme demande le divorce. J’ai pourtant l’impression de tout donner. nous avons des difficultés financières assez importantes, et je travaille tout le temps pour y remédier. De ce fait je ne suis a la maison que tous les soirs et tous les week end, ou je travaille beaucoup également. et donc elle me reproche de ne pas passer assez de temps avec ma famille. Je ne me sens pas supérieur à ma femme, mais j’aime que les choses soient clairement exprimées pendant une conversation. J’ai compris que cette page était surtout faire pour se protéger des manipulateurs. Mais que doit-je faire si je commence a me soupçonner d’en être un moi même ??? Merci pour votre réponses, et témoignages.

  16. Fabrice a écrit

    28/30, test refait « pour le plaisir », ça fait 10 mois que j’ai réussi à me débarrasser de la manipulatrice, ça ne s’est pas fait sans casse, que ce soit morale ou financière. 3 années à me faire traiter comme un chien, à être mis sur un piédestal quand madame avait besoin de me faire cracher des sous, et à être jeté du jour au lendemain quand elle n’avait plus besoin de moi….
    Au final elle m’a repris et jeté 4 fois, chaque fois que j’y retournais j’avais un énorme sentiment de honte, mais j’étais sous son emprise. La 4eme fois aura été celle qui m’a sauvé… Elle m’avait promis juré que plus jamais elle ne me ferait souffrir, qu’elle savait au plus profond d’elle qu’elle m’aimait que j’étais l’homme avec qui elle voulait faire sa vie… Et 4 mois plus tard, après que j’ai payé la piscine, elle me balance… Sauf que, là ou jusqu’à présent je me trainait à ses pieds pour la supplier de me garder, j’ai explosé. J’ai passé je ne sais combien d’heures à lui hurler toute ma colère.
    Depuis 10 mois je n’ai plus eu de nouvelles, j’ai tourné la page et je vais très bien !

    •  

      Olivia a écrit

      Je suis heureuse pour vous, Fabrice. (oui, je sors de nulle part, mais et alors ?) :)

  17. lulu34 a écrit

    25/30…. malgré les évidences et tous les témoignages d’exs et de proches (qui pour certains se sont rétractés par peur des réactions), je me sens abandonnée et je l’aime toujours. Un chaud froid incessants, bcp de douceur et d’attention dont je suis devenue avide car si rares, puis agressivité, culpabilisation, rabaissement… on c’est séparés pdt 1 mois puis retrouvés ds d’autres circonstances, ct un autre homme.. gentil, calme, posé, à l’écoute… mais tellement habituée aux mensonges, cachotteries, grand discours humiliants et lourds, je me suis montrée soupconneuse et le lui ai dit de façon pas très diplomate.. effet immédiat, on ne doit pas etre ensemble, tu me fais passer pour un menteur, tu dois te soigner et faire un travail sur toi pour que notre couple ait peut etre une chance etc… comment peut on passer des déclarations d’amour et de la douceur à une colère et des reproches violents et non maitrisés? moi mm g perdu mon calme et lui ai dit qu’il est un PMN… il a explosé et est parti… on a reparlé au tel après et rebelotte.. je me sens de moins en moins coupable mais parce que moi g toujoursété entière et sincère, je ressens son absence et le manque de ces rares mais jolis moments cruellement.. on est passé en quelques jours de l’amour naissant retrouvé à la rage et les insultes.. je me sens si impuissante.. je lui ai répondu ce midi par un gd message de fin, mais mon coeur saigne.. je ressens tellement de vraie souffrance en lui mais pourtant j’en vient à douter des moments de prétendue sincérité.. m’a t il seulement aimée un peu un jour ? n’aie-je été qu’un défouloir et un jouet de plus à user et briser? d’autres avant moi en ont fait les frais mais je refusais de croire qu’un homme qui sait se montrer si tendre et aimant parfois puisse maitriser la vie et l’amour à ce point.. et vu ses réponses, conscient ou pas, je pense qu’il changera juste de « proie » pour ne pas avoir à se remettre en cause.. il dit avoir perdu les femmes kil aimait et ki lui ont toutes dit les mm choses, mais il continue encore et encore.. et laisse des ames détruites et malheureuses derrière.. j’espère qu’un jour kelkchose ou kelk1 saura lui ouvrir les yeux ou ke des solutions efficaces pour soigner ce « mal » seront trouvées.. merci pour l’aide de ce site, je me sens un peu moins isolée..

    •  

      Remi a écrit

      Merci pour votre témoignage.
      Je vous souhaite bon courage !
      Rémi

    • SONIA a écrit

      Bonsoir lulu, ton histoire me touche énormément, je me retrouve tellement dans cette déclaration.
      Cela fait 8 ans qu’on est avec, je vis en ce moments même une épreuve difficile, je me seation avec mon compnt vide, sale, épuiser, je ne dors plus, je mange plus, je m’isole, je fait semblant auprès de mes proches, je l’ai fait croire que tout va bien! Alors que je n’ai besoin que d’une chose: AIDEZ MOI!!! AU SECOURS!!! si seulement ils pouvaient voir ma souffrance,mes angoisses, mes coups de blues, Si seulement…..:(
      Mais sincèrement je ne préfères pas en parler au risque qu’on me prennent pour une menteuse, une folle!!! car la situagnon m’ont conduite à plusieurs reprise d’en parler à ma famille, il a su que je parler de mes problèmes aux autres, il m’en a souvent reprocher du fait que je suis une commère que je dise du mal de lui aux autres rien qu’à l’idée sa le rendais dingue! alors que de mon coter quand j’aller en parler à ma famille c’été juste d’une écoute d’une oreille attentive mais je rentrais jamais dans les détails, donc voila je n’ose plus en parler et puis c ‘est aussi une question de fièrté qui en prend un coup, ils vont se dire bah voila elle reviens pleurnicher alors qu’ils retourneront ensemble demain! voila ce que j’ai en tête la honte d’aller demander de l’aide de criez haut et fort mon mal être mes angoisses, pour se dire que voila je retournes avec lui, je me dégoûte moi même car je ne me respecte pas! je ne respect pas quand je dis NON STOP! je veux plus c’est fini!!
      Quelle honte! j’ai vraiment honte de moi je me sent si petite, même mes amis m’ont tourner le dos à cause de lui, du faits qu’ils m’ont avertit que ce mec il était pas sincère, je ne comprends pas comment j’ai fait pour pardonner encore et encore je suis trop stupide, les faits sont là et bien réelle mais je passe mon temps à pardonner je comprends pas je me comprends PAS!
      Il passe son temps à mentir, à me tromper et sans aucun scrupule ni l’ombre d’un remord, il nient tout en bloc malgré des preuves accablante à son encontre, je le HAIS, je le maudit, et pourtant j’arrive encore à pardonner suis-je trop conne, ou Sado ?? Il m’a déjà menacer de mort à plusieurs reprise il à même faillit s’en prendre à mon fils de deux ans, le geste de trop mais pourtant je suis encore la avec ce monstre!!! il arrive à changer de visage de personnage en un seul claquement de doigt, les disputes sont des scènes de violences terrible que j’en ai peur pour ma vie et celle de mon fils, il explose de colère, il se mets à parler comme quelqu’un de posséder de satanique, et cela suffit pour que j’ai peur, même mon fils participe à ses scènes de démences malgré lui mon pauvre enfant, quels mère suis-je pour accepter que mon enfant vois cette violence! je me dégoûte car il l’a fait une fois, deux fois et sa c jamais arrêter depuis, à chaque dispute c’est la crise incontrôlée de sa part, il m’a déjà séquestrer alors que je voulais partir pour me sauver avec mon fils, téléphone débrancher porte verrouiller, lui seule avait son potable pour appeler, donc il à appeler ma mère en pleurant disant que je suis devenue folle que je veux quitter la maison à cette heure tardive de la nuit avec notre fils, que j’avais bu de l’alcool, moi j’étais la impuissante je le regarder, ensuite je sais pas ce qui m’a prit j’ai hurler maman maman viens stp aide moi, lui il riait car pour lui j’été vraiment folle, j’ai réussis à prendre le portable on s’est parler elle me demande ce qui se passe encore, car elle ne s’attendait pas a ce que mon compagnon l’appel aussi tard dans la nuit, elle était fatiguer, je l’ai bien compris, donc je lui ai dit rien maman il s’est rien passer, encore une dispute je voulais juste passer la nuit chez toi mais finalement je reste chez moi,
      mon médecin ma prescrit des anti-dépresseurs car je n’arrivait plus à dormir le soir suite au geste qu’il a eu avec mon fils, il à prit un marteau et à frapper sur le fauteuil juste à coter de la tête de mon fils qui été assis dans le salon à ce moment la j’ai prit mon enfant dans mes bras je l’ai emmener dans la chambre il me poursuivait en me disant qu’il allait me tuer, moi apeurer je lui est dit d’arrêter
      c’est bon je te demande pardon, je ne recommencerais plus à te gifler comme sa, oui je l’ai gifler car il me cacher des messages avec une fille dans son téléphone, et les nombreux inscriptions sur site pour adulte j’ai demander des explications, j’été face à un mur il disait que j’étais folle, moi qui attendais des explications les plus sincères, je n’ai plus supporter cette indifférence cette humiliation une fois de plus je me suis emporter et je l’ai gifler, et c’est la qu’ils s’est mit dans une colère noir.
      Bon sang je ne souhaite à personne de vivre sa, ma vie est cauchemardesque, le seule soutien les forum de discussion ou je viens chercher des réponses

      •  

        SONIA a écrit

        JUSTE à préciser qu’au test 30/30

        • arlette a écrit

          Bonjour Sonia, tu peux te faire aider par une thérapie sous hypnose, c’est ce que je fais en ce moment, pour ce qui est de tes proches, n’hésite pas à leurs en parler, car ils t’aiment et comprendront crois, certains de mes amis m’on aussi tourner le dos, mais tu dois vraiment en parler à tes proches, montrent leurs les articles, tu ne dois surtout pas avoir honte, ce n’est pas de ta faute, car ce genre d’individus à une telle emprise sur nous….tu ne peux pas t »en sortir seul crois moi, fais toi aider, si tu veux en parler, je suis là, je te conseille de voir l’article sur les  » pervers narcissique » » et comme je te l’ai dis, montre tous ces articles à tes proches et ils comprendront ce que tu vis et t’aideront, j’en suis certaine…
          Courage..

      • Caroline a écrit

        Le coup de la commère et des antidepresseurs….. ça me rappelle des trucs….Heureusement que je vivais à 100 km de lui et que je n’ai pas eu d’enfant… Je suis partie, fermement et définitivement au bout de 3 ans. Et aujourd’hui, je suis bien, j’ai retrouvé le sommeil (qui est revenu naturellement au bout d’une semaine à peine). Je sais que ça n’est pas facile, mais il faut partir de toute urgence avant que tu ne finisses en dépression…

      • Louise a écrit

        Bonsoir Sonia,

        Simplement pour te dire que je comprend ce que tu vis et que je me retrouve sur plusieurs points… Malheureusement pour l une et l autre.
        Sache que si tu parles comme tu le fais, c est que tu es consciente de ta situation difficile, et lucide sur ses agissements nocifs pour toi et ton fils. Il a échoué dans sa volonté de te manipuler puisque tu es consciente que c ce qu il cherche à faire. Tu es consciente de tout, il ne te reste plus qu à trouver la force en toi de te barrer!!!! Et surtout de tenir la distance…. Et ce n est pas simple on le sait bien….
        C est pour cela que je te conseille de prendre le temps qu il te faut mais de te préparer petit à petit à partir. Ne gaspille pas le peu d énergie qu il te reste à te culpabiliser de ne pas partir….. Utlilise ce peu d énergie que tu as pour qq chose de constructif, puisque tu sais très bien ce qui est bon pour ton fils et toi. Respecte toi, ecoute toi, et prend le temps qu il te faut.
        Je te souhaite beaucoup beaucoup beaucoup de courage.

      •  

        véronique a écrit

        je te comprends totalement quand il me ment alors que c’est évident il nie tout en bloc et me fait passer pour une folle je prends des crises de nerfs il rigole je pleure ça l’amuse et il me dit « tu vois je garde mon calme » c’est toi la folle il est méprisant indifférent très cruel mentalement, il me dit que tout vient de moi, menace de me quitter je l’ai supplié depuis plus d’un an, car j’étais et je suis dépendante affective de lui, toujours en train de mendier de la reconnaissance de l’affection et en plus je me culpabilise toujours. j’ai déjà vécu une histoire similaire mon ex était aussi sadique et ne voulait jamais admettre ses torts tout était de ma faute, je veux bien personne n’est parfait mais moi je reconnais mes torts je m’en excuse quand je fais des erreurs quand je ne suis pas parfaite c’est comme ça qu’on avance, mais lui ne s’excuse jamais enfin ce n’est pas sincère car il recommence à chaque fois et à chaque fois c’est toujours moi qui détruit tout, il se croit parfait supèrieur…. n’admet jamais ses erreurs même quand c’est flagrant il nie la vérité et me casse quand il parle de moi à sa famille (en kabyle je ne comprends pas mais je l’ai su après) comme quand c’est sur facebook il parlait de moi dans sa langue j’ai fait traduire ce qu’il disait (comme quoi j’étais folle que les femmes françaises ça ne valait rien….) et après quand je voulais lui en parler très calmement (car je me suis mise une armure psychologique) il m’a insulté m’a traité de folle s’est moqué de moi m’a menacé encore de me quitter en me disant personne ne supporterait une merde comme toi m’a craché dessus m’a rabaissée ect….. et après la nuit où je pleurais et le suppliais il m’a dit « viens vois maintenant ce qu’il y a écrit sur facebook » comme par hasard les communications avaient disparues…. il m’a dit encore que j’étais folle, qu’il était patient comme toujours envers moi……. bref je suis fatiguée très fatiguée je l’aime moins qu’avant mais là il est parti à Marseille voir de la famille (avec mon argent mais ça je m’en fous le problème c’est que je lui ai dit que j’en avais besoin pour mes enfants que j’avais eu avant de la connaitre bref il m’a dit ce n’est pas grave et je lui ai donné le peu que j’avais bref mais ce n’est pas pour l’argent c’est pour le principe bref) je l’ai eu au téléphone d’habitude ses cousins qui me parlaient bien ne m’ont pas parlé (je deviens parano? ) mais avec lui facile d’être parano, moi comme beaucoup de femmes j’ai besoin de sécurité et stabilité affective bref…. je suis loyale cash diplomate et je déteste l’injustice et qu’on me prenne pour une conne… je suis perdue je l’ai appelé plusieurs fois j’ai attendu puis il m’a appelé il était calme gentil (ses cousins à côté de lui peut être voulait-il se faire passer pour un mari amoureux et attentionné oui je sais je suis parano mais 3 ans environ que je le connais je suis perdue) il m’a écoutée là et m’a rassurée donc là j’ai pu dormir tranquille mais je sais que quand il parle de moi il donne sa version et moi quand je me suis confiée à des amies j’ai aussi dit mes torts et que je me remettais en questions que je m’excusais et moi les torts que j’ai c’est que je suis «  » » chiante » » » (désolée du terme) car j’ai tout le temps besoin d’être rassurée et je mendie de l’affection comme un chien des caresses, merci de m’avoir lue je suis perdue comme beaucoup aussi ici, j’espère que Dieu nous viendra en aide éclaircira pour chacun la situation et remettra tout en ordre, bonne continuation à vous

        •  

          Joy a écrit

          je le reconnait dans ce que je lis, c’est fou

  18. arlette a écrit

    Eh bien je suis époustouflé j’ai un résultat de 28 sur 30….je vais résumer mon histoire, cela faisait quelques années que je n’étais plus heureuse dans mon couple, puis un jour j’ai fait la connaissance de cet homme, nous avons vite lié sympathie, il y avait entre nous une bonne entente et nous avions les mêmes délires, on a parlé de nos vie perso, il disait ne pas être heureux non plus dans sa vie de couple, puis nous sommes tombés amoureux et décidé de faire notre vie ensemble, puis il a commencé à se montrer jaloux et très possessif, quand il a quitté sa femme et pris un appart je l’ai rejoins plein d’espérance, et là les choses ont vite changé, il me faisait des scènes quand une amie me sonnait et quand je retournait chez moi pour récupérer mes affaires, il m’accusait de rester trop avec mon mari à qui je laissait vider son sac ce que je trouvais normal puisque je l’ai quitté du jour au lendemain pour l’autre, mais cela ne remettait en rien mon amour pour l’autre, nous avons vécu 2 semaines, avec des jours sympas et bcp de disputes, au bout de 2 semaines il m’a annoncé qu’il donnait une seconde chance à sa femme, je suis donc rentré chez moi et demandé à mon mari de vendre la maison puisque je ne souhaitais plus vivre à lui après pendant des mois il m’a fait croire qu’il avait fait une erreur en retournant chez sa femme et souhaitais faire une choix entre elle et moi ( ce que j’ai cru) la semaine il vivait dans l’ appart et le weekend retournais chez sa femme, on se voyait de temps en temps (resto, sorties) car bien sur j’éspérais tjrs, et pendant des mois il a changé d’avis, m’a même traité de menteuse, manipulatrice..blabla…cela a duré pendant des mois, un jour c’était moi qu’il aimait et le lendemain cela avait changé, cela fait un an et je suis vraiment dans un sale état, souvent je lui demandais de me laisser définitement tranquille, mais il jouait souvent sur les sentiments que j’avais pour lui en les remettant en doute…je suis actuellement une thérapie, j aurai jamais cru que cela aurait pu m’arriver, je voulais juste être heureuse…

  19.  

    arlette a écrit

    Je tiens à préciser que je l’aime encore…ben oui je sais c’est bizzare, car nous n’avons pas eu que des mauvais moments, mais chaque fois que les choses n’allaient pas dans sons sens, c’était les reproches, un jour il m’a dit….la seule chose positive dans notre rencontre est que j’ai pu sauver mon couple… bien sur il s’excusait le lendemain… il dit vouloir garder un contact avec moi, pour pouvoir garder notre lien intacte, et quand je refuse, il me rabaisse, et remet en doute que je l’ai aimé, pourtant moi je vis seule et n’ai personne dans ma vie, j’ai vendu ma maison et loue un appart, certains de mes amis m’on tourné le dos… lui pars en weekend et en vacances avec sa femme et ne se prive pas de me le dire, il a toujours sa maison….ses amis…alors pkoi sont ils comme ça les manipulateurs??? faire du mal est ce leurs seul plaisir???

    • Remi a écrit

      Bonjour Arlette,
      Merci de votre témoignage.
      En effet, il existe plusieurs types de manipulateurs. Certains sont « simplement » égoïstes et égocentriques : ils cherchent à nous manipuler pour satisfaire leurs propres intérêts et ne se préoccupent pas des conséquences chez nous. Mais il en existe un autre type, bien plus néfaste. Il s’agit des « manipulateurs malveillants » (qu’on appelle aussi « pervers narcissiques »). L’objectif de ceux-ci est clairement de faire du mal, aussi incroyable que cela puisse nous paraître ! Et c’est là qu’est le piège : après l’avoir connu avec son masque de séducteur (« L’homme idéal que j’ai toujours cherché! »), on ne comprend pas son changement soudain, et on ne veut pas croire qu’il puisse chercher à nous nuire. On se remet alors soi-même en doute (et il nous y pousse…), et on perd pieds progressivement… alors qu’on cherche le problème au mauvais endroit…. car le problème ne vient pas de nous…
      Bon courage !
      Rémi

  20.  

    arlette a écrit

    Je vous remercie pour votre article, cela m’a bien aidé, je me suis renseigné sur les « pervers narcissique » il est bien de cette catégorie et cela m’a fait un électrochoc, j’ai enfin compris que je n’étais pas responsable de tout ce qui c »était passé, mais que je suis bien une victime…comme je vous l’ai dit, j’ai commencé à suivre une thérapie sous hypnose, cela va m’aider à me reconstruire, suite à votre article, j’ai pris la décision de couper tous liens avec lui, ce que je n’avais pas réussi à faire jusqu’à’ présent…..j’espère que cela aidera d’autres personnes qui sont les victimes de ce genre d’individus…..je vais enfin redevenir la femme que j’étais, il y a un….merci encore

  21. Sébastien a écrit

    Bonjour,

    Mon patron a un score de 22/30…(en toute sincérité, sans parti pris ni quoi que ce soit de tendancieux).

    Trois employés dans sa boite : son frere, une secrétaire et moi….

    What else…

  22. arlette a écrit

    Bonjour à tous,
    Aujourd’hui c’est un jour ‘ sans’, je me pose tant de questions…pourquoi ces reproches me les fait il à moi et pas à sa femme?, il était et est toujours certain de ne n’avoir rien à se reprocher, que rien n’est de sa faute, quand il me faisait des reproches, c’était avec un ton tellement condescendant…parfois j’avais même l’impression qu’ il mélangeait notre histoire et celle de son passé (ex)…ainsi que certaines de ses réactions que l’on aurait assimiler à un ado, voir un enfant…. pourquoi dans sa vie tout va bien et que dans la mienne, c’est si dur? pourquoi??

  23.  

    Fabienne a écrit

    Bonjour a tous,

    Apres avoir fait le test pour moi et pour mon beau-fils, le resultat est clair, nous sommes tous les 2 manipulateurs !!! Allons ! Soyons honnetes ici et ne tombons pas dans la paranoia collective svp … Si nous sommes un tant soit peu realistes, c’est dans la nature humaine de « manipuler » les autres a notre avantage … Mais il y a differentes facons et divers degres, selon la malveillance et les degats causes ..

    Loin de moi l’idee de minimiser l’influence de manipulateurs, mais apres lecture de vos temoignages, alors que je pensais a mon beau-fils comme un manipulateur fini (famille recomposee, syndrome de Stockholm du papa, menaces de la maman .. Depuis 14 ans), et meme apres avoir ete victime d’intimidation et d’abus physiques etant plus jeune, je me rends compte que chaque histoire est differente et que ce test et ses questions nous incitent a croire que les manipulateurs sont partout !!

    Alors ne paniquons pas, soyons vigilants mais si nous devons veiller au bien-etre des gens autour de nous, commencons par balayer dans notre cour :
    – essayons de reconnaitre les situations ou nous manipulons les autres
    – acceptons de lacher-prise : nous ne devons pas controler les autres
    – tracons nos propres limites, celles a ne pas franchir individuellement, celles a ne pas franchir pour le bien d’un couple et\ou d’une famille et veillons a ne pas franchir celles des autres : elles ne sont pas les memes que les notres

    Et croyez-moi, c’est un travail de tous les jours de veiller a appliquer cette simple regle  » ne fais pas autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse, et traite les autres comme tu voudrais etre traitee »

    Vous avez tous et toutes, le pouvoir de poser vos limites et de respecter celles des autres … Certains jours, ca va etre plus facile que d’autres, mais un jour a la fois, en etant honnete avec soi-meme … Allez on ne lache pas ! Le bonheur n’est pas la destination, c’est le trajet ! Bonne journee a tous

  24.  

    a écrit

    Bonjour,

    J’ai fait le test pour mon compagnon depuis 16 ans, il obtient 16/30. Hier soir grosse crise car il m’accuse de le provoquer alors que je ne lui ai rien dit et il ne veut pas me dire exactement de quoi il m’accuse. Il m’a souvent dit lorsqu’il faisait la tête (toujours dans les moments de bonheur pour moi, fête, Anniversaire Noël etc…) « tu dois savoir » NON je ne sais pas ! Il refuse de communiquer, a pris mon fils en grippe et quand son malaise n’est pas la faute de mon fils c’est la faute des Chiens (mes toutous adorables !) Il veut me quitter et finalement c’est la meilleures solution. Je viens de me rendre compte qu’il m’a manipulée depuis des années. C’est vrai que je manque un peu de confiance en moi et que j’ai un grand besoin d’amour (comme tout le monde sans doute), ce type est très attachant et j’ai bien du mal à m’en défaire… Hier soir il m’a dit d’aller me coucher, ou d’aller dans ma chambre en hurlant comme un dingue !
    Mais là je n’ai pas cédé je lui ai dit ses 4 vérités, le problème c’est que sa fille de 24 ans était présente et il me reproche de l’avoir poussé à bout devant sa fille, lui qui veut toujours passer pour un homme parfait ! c’est triste. Je ne sais pas si ce genre de personne est guérissable ? Il a eu un père très très autoritaire qui criait beaucoup et imposait, sa mère n’a rien dit car je pense qu’elle ne pouvait pas car son mari était violent ! Je m’aperçois qu’il y a beaucoup de manipulateurs…

    • Remi a écrit

      Bonjour et merci pour votre message.

      Dans votre description on voit très nettement se dessiner deux traits des manipulateurs :

      – L’inversion : refus de reconnaître leur responsabilité, c’est donc toujours la faute des autres (même des chiens…)

      – Le flou et le doute : « je ne dis pas ce qui ne va pas, ni ce que je reproche à l’autre; Comme ça la situation n’avance pas, je peux donc continuer à me plaindre, et en même temps je fais du mal à l’autre, je le fais douter. »

      Oui, les manipulateurs sont partout… Mais, comme dit plus haut, attention à ne pas tomber dans la paranoïa. Il nous arrive aussi d’utiliser (parfois) les mêmes armes qu’eux, sans être (vraiment) des manipulateurs pour autant…

      A bientôt,
      Rémi

  25.  

    Fred a écrit

    Bonjour,

    J’ai fait la connaissance de mon mari il y a 5 ans et demi. Le début de notre relation était un vrai conte de fée….Un homme respectable, un travail dans la police, gentil, attentionné, j’avais l’impression d’être une vrai princesse même si je ressentais tout de même un certain malaise parfois à ses cotés. La première demande en mariage et d’enfant au bout de 3 mois de relation, j’ai fini par céder sous le chantage pour le mariage à la 3ième demande mais pas pour l’enfant (j’ai déjà un fils et lui 4 enfants de 3 femmes différentes).
    Et la changement, petit à petit j’ai eu droit aux réflexions blessantes, particulièrement devant nos amis, des critiques sur ma façon de cuisiner, tenir la maison, l’éducation de mon fils, de m’habiller etc….
    Des crises de jalousies aussi alors que lui sortait, parfois rentrait tard sans prévenir…Une fois je l’ai ainsi découvert en boite en train de s’amuser avec des femmes…..Les dépenses incommensurables (il m’a vidé mon compte et mon épargne). J’ai essayé de le quitter plusieurs fois mais il revenait toujours me chercher en me demandant pardon et je cédais.

    un jours alors que j’étais en déplacement longue durée il m’a trompé et envoyé un mail de rupture puis 3 jours après il m’appelle en pleur et me demande encore une fois de lui pardonner et j’ai encore cédé. Il m’avait éloigné de ma famille, mes amis, j’avais arrété le sport ma passion, il surveillait même mes horaires de travail. J’étais complètement éteinte jusqu’au jour en janvier de cette année ou une fois de plus il est sorti avec ses potes faire la fête sans donner de nouvelle pendant 24h ou je lui ai demandé de partir. Pendant les 4 premiers mois de séparation nous continuons tout de même à nous voir et j’ai découvert qu’il entretenait une autre relation en même temps. j’ai parlé avec cette femme qui du coup l’a quitté et j’ai entamé la procédure de divorce pour lequel il a été d’accord.
    Maintenant que l’échéance approche, il fait de nouveau marche arrière, ne veut plus divorcer, dit qu’il veut changer, demande pardon, me harcèle au téléphone (nous ne vivons plus dans la même région). J’ai un peu peur de le revoir car même si je sais qu’il ne changera jamais il y a comme un manque en moi et pourtant je ne veux plus revivre avec lui. Je me suis retrouvé, j’ai renoué avec ma famille et mes amis, repris du poids (j’avais perdu 7kg), repris le sport et je commence juste à me remettre financièrement.

    Par contre je ne sais pas si je pourrais un jour reprendre une relation amoureuse, j’ai du faire une psychothérapie tellement j’étais au bord du suicide. Alors un consil à tous, partez rapidement avant que ce genre de personne vous détruise…et encore j’ai réussit à me réveiller au bout de 5ans

    Mon message est un peu long mais merci de nous permettre de nous exprimer, ça fait beaucoup de bien car la douleur est encore présente.

    •  

      Remi a écrit

      Bonjour Fred,
      Merci pour votre témoignage,
      et bienvenue sur mon blog.
      A très bientôt,
      Rémi

  26. a écrit

    Hello, moi j’ai obtenu 23/30 et cette note est pour ma mère, je suis en froid avec elle depuis deux, nous avons du vendre notre maison, fuire de l’endroit ou nous habitions depuis plus de 12 ans, recommencer ailleurs… Avec le temps je pensais que les choses allaient s’arranger mais après ce test je pense qu’i n’y a plus rien à attendre, elle a reusi a me banir de la famille ni ma soeur, ni mon frère ect… ne nous parles; je ne comprennais pas pourquoi tant de haine mais voilà MME est la reine des manipulatrices….Alors petit conseil à tous ceux qui vivent ou connaissent un manipulateur FUYER, car il n’y a aucune issue… si vous restez il ou elle vous détruirra car au fond il n’y a qu’eux qui compte…

  27. Marc a écrit

    Bonjour,
    Article plus qu’intéressant! J’ai fait le résultat pour mon père, qui a obtenu 28/30, hé oui… Il a l’art de faire culpabiliser les autres pour ses fautes (même pour son fils, aucune pitié, amour, compassion,…). C’est un bloc de marbre, il ne ressent rien, il veut juste tirer l’avantage de toute situation et de toutes personnes, quitte à les anéantir (ma mère par exemple). Ce test est très intéressant pour parvenir à prendre du recul face à ces gens, et à se sentir soutenu (au vue du nombre de témoignages…). Cependant, comment s’en sortir quant cette personne fait partie de notre famille, et que nous vivons avec elle? Même si je m’isole, c’est lui qui vient me « persécuter »… Que faire?

  28.  

    Alexia a écrit

    Ouh la… J’en ai les frissons dans le dos et les larmes aux yeux en lisant cet article et en faisant le test… Je sais depuis un bon moment que mon ancien coup de coeur et maintenant « ami » que je connais depuis 10 ans est un énorme manipulateur. Mais je n’arrive malheureusement pas à l’admettre et à couper définitivement les ponts avec lui….

  29. Agnes a écrit

    Il y a moyen de vivre 40 ans et plus auprès d’un manipulateur (17/30 sur votre échelle), mais au prix de beaucoup d’indifférence, de non-dit si pas de mensonges. Je n’ai pris que très peu d’antidépresseurs, juste assez pour me rendre compte que c’était un remède sur une jambe de bois, je n’en avais en fait pas besoin. Il faut en tout cas développer une surdité sélective à toute épreuve, et avoir dans la maison un témoin capable de vous confirmer que vous n’avez pas rêvé, et que ce que vous venez de vivre n’est pas tout à fait acceptable. C’est ma chance. Les manipulateurs ont ceci de bon, à vivre avec eux, on apprend ce qui est important, on développe un humour un peu noir mais efficace, et surtout impossible de culpabiliser encore. Mais pour en arriver là …..

  30. Mathias a écrit

    26 sur 30 !
    Mon cher patron !!
    Pour ma part ce n’est pas lui qui m’envoie les courriers en recommandé mais lui qui les reçoit. Courriers auxquels il ne répond jamais puisqu’en plus d’être manipulateur, il est mal élevé !
    Je lui rappelle donc régulièrement à chaque incartade ses manquements à mon contrat de travail ainsi qu’à la législation du travail.
    J’ai un petit dossier sur lui. Depuis quelques temps, il me fout la paix. Pourvu que ça dure !!

  31.  

    Marie a écrit

    Bonjour, mon père est un pervère narcissique, j’ai 25 ans et je viens de faire passer ce test pour quelques uns de mes ex et j’en ai tirée une conclusion flipante: Plus leur note est élevée au test, plus mon amour pour eux a été grand… ils ont quasi tous plus de 14. Je suis restée 5 ans avec un d’eux.

    Le dernier en date a 27/30. je suis restée avec lui un an et demi malgré mes connaissances sur les manipulateurs. Sachez aussi que mon père bat tous leurs reccords. J’ai grâce à vous conscience du syndrôme de Stockholm. Je sais aussi maintenant repérer un manipulateur parfaitement (merci !). et j’ai conscience d’être attirée uniquement par ce type d’homme, parce qu’ils me sont familiers et me rassurent (avant la destruction). Il est plus facile de commencer une histoire avec eux car ce sont eux qui gèrent tout, tout semble aller comme sur des roulettes, c’est simple et ils mettent à l’aise (seulement au début).

    Maintenant,J’essaie de trouver des choses attirantes chez d’autres hommes NORMAUX, je les observe plus pour comprendre ce qu’est un homme normal.

    Remi, j’ai une petite suggestion: Peut-être avez-vous des conseils, références, articles, lectures à ce sujet !! Ou même peut-être des psy à consulter. Il n’est pas facile de trouver des lectures à propos des enfants de pn, une fois adultes. Sur leur développement affectif et leurs relations amoureuses, leur vécu, comment ils arrivent à se construire.

    Autre bonne pensée que je voudrais dire à vous tous qui lisez, c’est que les victimes sont souvent des personnes qui sont dans la construction et qui ont de la volonté pour évoluer dans leur vie. c’est ce dont ils ont soif. Si il vous a choisi comme victime, c’est parce que vous êtes fort(e), vous pouvez le piégez à son propre jeu !!! vous avez des armes qu’il n’a pas. L’ignorance est le pire des mépris, surtout pour lui. et contre ça, il ne peut rien !
    J’ai quitté le dernier il y a cinq mois,j’avais peur d’être mal, et enfin de compte c’est le contraire qui s’est passé, j’étais mieux qu’avec lui ! j’ai pu constaté des effets bénéfiques dès le lendemain. Une partie de lui me manque, mais je respire et la vie semble encore plus belle, un vrai bonheur !

    •  

      Remi a écrit

      Bonjour Marie,
      Merci de votre message :-)
      Rémi

    • lartiste a écrit

      Bonjour Marie,

      je vous recommande la lecture d’un livre intitulé
      « Choisir qui on aime. De la dépendance à l’autonomie »
      écrit par Howard Halpern.
      Cet ouvrage explique en effet que ce n’est pas par hasard que l’on s’engage dans des relations néfastes. Et surout il propose des outils, des méthodes pour sortir de ce cercle vicieux et poser nos yeux sur d’autres candidats bons et aimants qui peuvent au premier abord ne pas nous attirer car trop ‘normaux’ comme vous dites si bien.

      Quelle que soit la lourdeur du passé, rien ne nous empêche de prendre les commande d’une vie heureuse et épanouissante.

      • Marie a écrit

        MERCI ENORMEMENT l’artiste !!!! ça va vraiment m’aider je pense. et d’autres aussi ! 😀 😀 😀 Car après avoir compris, il faut aussi cesser de ruminer et se tourner vers autre chose, après s’en sortir, il y a s’épanouir :) :) :)

  32. lartiste a écrit

    Bonjour,

    merci pour ce site remarquable, les témoignages partagés et les judicieux conseils prodigués.

    En ce qui me concerne, j’ai finalement compris qu’il fallait
    1/ les fuir
    2/ arrêter d’essayer de les comprendre, pire vouloir les « soigner »
    3/ accepter que c’est notre manque d’estime qui fait que nous attirons et sommes attirés par ces personnalités nuisibles (sans se sentir coupable).

    Je dirige depuis toute mon énergie et toute ma compassion vers moi-même. J’essaye d’identifier mes besoins profonds et je vais vers ceux et celles qui répondent à mes aspirations.
    Ca marche, ça fait du bien. Je me sens revivre, je fais des projets qui correspondent à mes propres souhaits et besoins.

    Le changement commence à l’intérieur de nous-mêmes et il est à la portée de tout un chacun, alors allez-y, vous avez tout à y gagner !

    Bonne chance et que la vie vous soit belle.

    •  

      Remi a écrit

      Bienvenue sur mon blog,
      et merci pour votre témoignage et vos conseils.
      Rémi

  33. Chris a écrit

    Bonjour,
    Depuis une semaine je viens de découvrir ce qu’était un PN. Cependant, bien que mon entourage m’encourage à penser à moi et à quitter mon conjoint, ils doutent qu’il s’agit d’un manipulateur et affirment que c’est surtout moi qui ait besoin d’aide; Pourtant plus je lis les témoignages plus je découvre d’une autre manière ce que j’ai vécu.
    Il y a 3 ans, je sortais d’une relation compliquée, mais je revivais et sortais beaucoup. J’ai rencontré un homme bien éloigné de mon univers et bien qu’il ne me correspondait pas en tant qu’amoureux, une très grande relation d’amitié s’est instaurée. On ne se quittait plus. Il m’a raconté qu’il avait énormément souffert, avait été un enfant battu et avait vécu dans la misère. J’ai été très impressionnée par la force de son caractère, et sa détermination à se sortir de là. Il est très vite tombé amoureux de moi et a réussi peu à peu à me montrer qu’il était l’homme parfait que j’attendais. Il s’est montré vraiment extraordinaire et se disait prêt à mourir pour moi car j’étais la femme de sa vie. Au bout de 6 mois, je me suis engagée avec lui, il me promettait la lune e m’apportait chaque jour des étoiles. J’avais l’impression de vivre un rêve et chaque jour j’avais des preuves de sa sincérité. J’ai quitté mon boulot pour lui car il devait partir et voulait que je le suive (il est dans le milieu artistique), j’ai quitté mon appartement. (j’avais tout ça et lui au début pas grand chose). Très vite il a évolué dans sa carrière. Et je l’ai aidé beaucoup pour ça m’occupant exclusivement de lui. Un amour dingue pour lui . Pendant plus d’un an et demi, ça a été un conte de fée, ensemble 24h/24h, aucune dispute. Puis on a pris un appart ensemble dans une ville précise (avant bop de déplacement et logement de fonction) et là la dégringolade… d’un coup plus de rêves, plus de promesses, de la princesse je suis devenue le boulet alors que je redoublais d’effort pour lui. Il est parti tout l’été en me faisant croire chaque jour qu’on allait se retrouver la semaine suivante. Ca a duré trois mois. Il m’a quitté par téléphone. J’ai repris un appart et entamé une nouvelle formation de mon côté. Et lorsqu’on s’est revu il s’est jeté sur moi en grand amoureux. On se revoyait, avait toujours des relations mais il affirmait qu’on était séparé mais que pt-etre un jour il reviendrait vers moi définitivement, pour l’instant ce n’était qu’amical selon ses dires. Pendant cette période que des mensonges. Grossiers. Mais j’y ai cru. Puis un jour (avant de partir pour un long séjour) il m’a affirmé vouloir me donner une seconde chance et qu’il m’appellerait tous les jours et viendrait me voir une fois par semaine. J’en doutais fortement mais on était à nouveau un couple. Et au bout de quinze jours j’ai bien vu que je me suis plantée, toujours des paroles mais aucune action; puis j’ai appris qu’il racontait qu’il était célibataire (alors qu’il venait de me téléphoner pour dire que je lui manquais). La goutte d’eau qui fait déborder le vase.
    Désolée pour ce long message, mais je n’arrive pas encore à comprendre comment j’ai pu tout abandonner pour lui. Je suis une fille normalement indépendante (mais surement pas affectivement, je donne bcp de ma personne et c là ma faille), j’ai fait de brillantes études et suis très positive. Il m’a dépossédé de tout ça et dit que c’est de ma faute. J’ai l’impression d’avoir eu à faire à un diable déguisé sous les traits du prince charmant. Pourtant je doute encore de moi… mais je me reprends en main et maintenant je ne me laisserai plus jamais faire. La reconstruction est difficile- et pervers ou pas pervers – je ne sais pas mais je me bats chaque jour pour en tirer l’or de la boue dans laquelle je me suis retrouvée.

    •  

      Remi a écrit

      Bonjour Chris,
      Bienvenue sur mon blog,
      Et merci pour votre témoignage.
      En effet, on y retrouve les « grands classiques » : l’homme (ou la femme) parfait, l’isolement (on quitte tout pour lui (elle), le changement de comportement dès qu’on est engagé (logement, mariage, enfants, etc.), les amis qui ne nous croient pas (« tu est fou »), le doute qui s’installe (« je suis fou ? »), les mensonges, la mauvaise foi, les inversions (jamais sa faute, toujours la nôtre…), le changement brutal de masque : tantôt la victime (l’histoire de l’enfant mal traité…), tantôt le charmeur (« tout était parfait »), mais aussi le bourreau… etc. etc.
      Chris, ces gens choisissent justement des personnes positives et pleines d’énergies. On dit qu’ils les sucent et les épuisent comme des vampires, des « vampires affectifs »…
      Je vous envoie tous mes vœux de succès,
      A bientôt,
      Rémi

  34. Noémie a écrit

    Il m’a fait exactement pareil ! c’est fou ! il m’a séquestré ! la raison : j’étais malade, sous antibiotiques, (parce que mon corps réagissait à la violence mentale qu’il me faisait subir depuis un bon moment) il a décidé que c’était l’heure de prendre mes cachés j’ai refusé car je n’avais pas mangé, j’ai dit que je préférais attendre de manger. Bien sur ça ne lui a pas plu ! Il faut qu’il décide et que j’obéisse. M’ôter toute raison et toute volonté. Chantage : si tu m’aimes prends ces cachés. J’ai refusé de me soumettre, il a donner un gros coup de poing sur la table. J’ai dit que je voulais aller faire un tour. Ca l’a rendu encore plus fou de rage et il a menacé de m’attacher. Je me suis débattue pour essayer de sortir, il a appelé ma mère pour lui dire que j’étais folle, que je voulais sortir alors que j’étais malade. J’ai moi aussi réussi à prendre son portable et j’ai essayé de rassurer ma mère qui ne comprenait rien à la situation. Sur son portable il avait enregistré tous les numéros de mes proches : famille et amis. Pendant plusieurs semaines il passait son temps à les appeler pour leurs dire que j’avais besoin d’aide, qu’il fallait que je me fasse soigner.

    « il m’a déjà séquestrer alors que je voulais partir pour me sauver avec mon fils, téléphone débrancher porte verrouiller, lui seule avait son potable pour appeler, donc il à appeler ma mère en pleurant disant que je suis devenue folle que je veux quitter la maison à cette heure tardive de la nuit avec notre fils, que j’avais bu de l’alcool, moi j’étais la impuissante je le regarder, ensuite je sais pas ce qui m’a prit j’ai hurler maman maman viens stp aide moi, lui il riait car pour lui j’été vraiment folle, j’ai réussis à prendre le portable on s’est parler elle me demande ce qui se passe encore, car elle ne s’attendait pas a ce que mon compagnon l’appel aussi tard dans la nuit, elle était fatiguer, je l’ai bien compris, donc je lui ai dit rien maman il s’est rien passer, encore une dispute je voulais juste passer la nuit chez toi mais finalement je reste chez moi, « 

  35.  

    Lebrun a écrit

    Cela fait 8 ans que je fréquente cet homme en sachant parfaitement, depuis, le début qu’il avait quelque chose de dérangeant dans le regard.A force d’insistance de sa part, j’ai accepté de le voir. Nous nous voyons une fois par semaine au maximum et son discours pour expliquer sa difficulté à venir est un tissu de mensonge, que malheureusement j’ai pu vérifier. Impossible d’entamer une discussion.Il fuit au propre comme au figuré toutes discussions. C’est inimaginable.J’ai 68 ans et n’ai jamais vécu ce genre de chose.Je l’ai déjà quitté plusieurs fois mais il revient à chaque fois, sans un mot d’excuse, sans aucun remord.Il cours plusieurs lièvres à la fois comme le dit si bien l’expression.Je le soupçonne en plus d’être d’un radinisme assez épouvantable.Comment faire pour se défaire de ce genre d’individu.C’est vraiment très compliqué.Chance, je n’ai jamais ouvert la porte à un semblant de vie commune.Mais j’ai beaucoup souffert de son attitude. Mon instinct m’a toujours mis en garde.Je sais parfaitement que le bonheur est impossible avec cet individu. Je pourrais écrire un livre sur cette relation qui dans le fond ne m’a jamais rien apporté.

    Amélie,

  36. melissa a écrit

    Bonsoir, j’étais en couple pendant 3 ans, j’ai une petite fille de 18 mois avec lui et je suis enceinte de 7 mois. Mon ex ma quitter il y a 1 semaine comme ca d’un coup il est parti du soir le lendemain je revous un SMS pour me dire qu’il avait fait une erreur et il est revenue. Il ma fait un câlin ma dit demain on ira au cinéma au restaurant. Puis 1h apres il commence a mal me parler a me dire qu’il ne sait pas s’il il reste avec moi car je n’ai jamais fait d’effort, que je ne changerai jamais. Pendant une heur il me disait ca il a petit a manger tout ce qu’il avait besoin et il est parti jai apprit qu’il le quitter sur Facebook et qu’il été en couple. Il envoie des message a un ami qu’on a en commun qu’il ne maimai plus quil n’avais plus le moindre sentiment pour moi qu’il été fou d’elle. Bref jai pleurer .. Puis il nous menace moi et mon ami ( un ami ) de lui donner des sous sinon il me met dehors, qu’il va prendre ma fille qu’il va me faire galérer et souffrir. Puis il envoie un message pour dire qu’il ne ferai rien nous insulte puis il dit je vous laisse l’appartement les deux tourterau. Bref pendant ses 3 ans il ma quitter 10 fois minsulter me menacer et il revenais en sescusant sauf que la il est amoureux d’une autre maintenant tout est différent. Il sait meme prit la tête avec ses parent, il a insulter son père.
    Bref c’est un peu long mais si vous pouvez me répondre

  37.  

    a écrit

    je l’ai connu a 17 ans; j’ai 39 ans et 3 enfants avec un pervers narcissique et je viens juste de m »en apercevoir!! il me trompe depuis 5 ans avec une autre; quand je l’ai mis devant le fait accompli, il a tout nié,puis devant mon insistance sur le fait qu’il devait cesser de lui parler au tél »phone;il est devenu furieux et m’a insulté en me rendant coupable de tous ses malheurs,il souffle le chaud et le froid,il me traite d’incapable,d’inutile,il ment comme il respire et avec tout le monde,il pleure quand je le quitte;je regrette tellement de lui avoir pardonner un jour et d’avoir repris avec lui!!je suis enfin libérée car j’ai enfin compris que le problème c’est lui et non pas moi;j’apprends à faire le deuil de ma vie amoureuse et à prendre du recul pour pouvoir le quitter dés que possible car je dois me préparer psychologiquement et financièrement aussi!!tenez bon on va s’en sortir!! merci Rémi j »avais vraiment besoin de cet espace!

  38. maddy a écrit

    je suis terrifier je me demandais pour quoi depuis le jour ou nous avions acheté cette maison il avait changé du tout au tout !’ j’ai peur de ce que je vois je croyais que c ‘était moi la folle !
    mais en écrivant je doute je me dis non pas lui !! il etait si gentil
    et maintenant je sais plus
    aidé moi
    maddy

  39. Angel a écrit

    Bonjour,
    Je viens de lire les articles de votre site et je vis cette relation avec mon concubin depuis 23 ans !!
    Je me suis toujours battu pour défendre mes points de vue, affirmer ma personnalité, j’avais le sentiment d’être libre… mais il était jaloux (normal, il avait été trompé par son ex-copine), suspicieux et consommait beaucoup d’alcool, ce qui m’a valu pas mal de scandales mais toujours dans ma famille et par la suite avec nos amis. J’ai commencé à changer de comportement, n’allais plus danser, refusais la promiscuité avec d’autres hommes… tout pour ne pas éveiller sa jalousie maladive car je pensais qu’il allait changer avec le temps, qu’il comprendrait que je n’étais ce genre de femme, qu’il pouvait me faire confiance. Je comprenais même son manque de confiance, pauvre homme trahi !
    Finalement, c’est moi qui ai changé, pas lui ! Il est allé travaillé loin de la maison, j’ai refusé de déménager et j’ai repris une activité professionnelle, j’étais en congé parentale depuis ma deuxième grossesse. Je ne sais comment il a réussi, mais il obtenu un switch et seulement 48H avant que je signe mon CDI, le même poste dans le Sud, pile là où nous souhaitions partir un jour… J’ai tout lâché, boulot, famille, maison et je l’ai suivi.
    Son comportement n’a pas changé, cela s’est aggravé et même pire après le décès de mon père ; je n’avais plus de soutien, ni de filet de sécurité ! Il use de tous ces petits stratagèmes de sape, il me fait passer pour une emmerdeuse auprès de tout nos proches, je suis prise au piège, si je fais des remarques ou tente de me défendre, je me plante car je confirme ce qu’il dit, mais sans le dire vraiment, c’est un cercle vicieux. On me connait pour mon franc parlé alors je suis du pain béni pour un mec comme lui. Il sait que je n’aime pas me donner en spectacle, que je préfère être en face à face quant j’ai qq chose à dire, quelle aubaine ! En privé, il se tait mais dès qu’il y a un public, mes amis ou ma famille de préférence, soit il m’ignore et se rappelle de moi quand il est saoul et me fait honte, il me reproche de ne l’avoir ignoré ; soit il est très désagréable ou désobligeant avec moi, sous forme d’humour ou de façon insoupçonnable devant mes amis car il sait que je vais me taire et attendre d’être seul à seul, et là, il nie tout en bloc, je suis susceptible, parano, hystérique.. ce que je finis par être devant une telle mauvaise foi. Quoique je fasse, j’ai tort, je n’ai pas la bonne attitude ! Il me dit toujours que je suis indigne ! De quoi ?
    Il m’a mis des battons dans les roues pour tout ce que j’ai tenté d’entreprendre à titre professionnelle mais de façon insidieuse toujours. Je tiens tête et persiste dans ma nouvelle voie, je me suis reconvertie et souhaite m’installer, il nomme ma création d’entreprise « Mon bordel ». Je démarre en Free-lance car il m’accuse de vouloir dilapider notre capital financier… Ça commence à bien fonctionner et je suis sure le point de réussir à m’installer, j’ai le soutien des professionnels qui m’entoure, j’ai une clientèle, l’accord bancaire… quand patatrac, je découvre qu’il me trompe !! Je veux tout arrêter, je le mets à la porte, il rentre par la fenêtre ! C’est une histoire de « dragouille », il ne sait rien passer, pire, elle lui fait du chantage et des menaces, il risque sa place… Son excuse, il a eu peur que je le trompe donc comme il a déjà vécu ça, il a dû vouloir prendre les devants inconsciemment ! Ça ne compte pas, il m’aime plus que tout, je suis la femme de sa vie, il ne veut pas me perdre, nous perdre… La Conne avec un grand C que je suis, le crois. C’est pas tout, il me met devant un ultimatum, il est muté à 500 bornes pour une promotion qu’il ne peut refuser sous peine d’être au placard, nous devons à nouveau tout quitter… dans un mois !! Ce sera une nouvelle vie pour nous, un nouveau départ, il reconnait ses erreurs, me promet une lune de miel. Vous n’y croyez pas, n’est ce pas ? Moi, j’y ai cru, cru qu’au bout de 20 ans, une erreur était pardonnable, personne n’est infaillible, j’ai ma part de responsabilité, j’ai pas fait ce qu’il fallait pour préserver mon couple et je l’ai pousser vers une autre, plus attentionnée, plus gentille, c’est ma faute..
    Je l’ai à nouveau suivi, un deal de 2 ans maxi… cela fait 5 ans que j’y suis, que je n’ai repris d’activité, et depuis 3 ans que nous sommes propriétaires, le piège s’est refermé. Je suis dans une prison dorée. Il a sapé toutes mes tentatives d’installation, je suis devenue dépendante de lui financièrement, ne peux pas partir sans mes enfants, je n’ai plus les moyens financiers de le quitter. J’ai tenté à plusieurs reprises de le quitter, mais il a toujours réussi à me ramener « à la raison », il est tellement malheureux sans moi.. Ce mec est un vampire !
    Il a ruiné ma vie en l’espace de 10 ans sans que je sois consciente de ce processus.. Un psy m’a mis sur la voie il y a 2 ans, j’ai vainement tenté de lui expliquer tout ce qu’il fait et défait, il écoute, passif, me dit qu’il va y réfléchir mais j’attends encore ces conclusions. Je me sens vide, nulle, conne. Comment ai-je pu me faire manipuler à ce point. Je ne suis que l’ombre de moi-même.
    J’ai fait les tests, il obtient 22/30 à celui de manipulation, et pourtant j’obtiens 22 à celui de Rathus ??? Pourquoi, est ce que je suis aussi faible avec lui et pas dans la vie en générale ? Comment ai-je perdu mon âme ? Je me sens dépressive mais je résiste. J’ai de plus en plus envie d’en finir mais je me raisonne car mes enfants ont besoin de moi. Je n’ai plus goût à rien, je capitule, je fais comme lui, je sombre dans le mutisme, avant je revenais toujours car je n’arrive pas à ne pas chercher des solutions, des compromis… J’ai beaucoup consulté depuis, pour mieux me connaître, mieux me maîtriser, je suis impulsive et je peux être colérique, j’ai voulu connaître cette part d’ombre, l’origine pour m’en libérer… Je me remets sans cesse en question… L’avantage, c’est que j’ai avancé mais visiblement, il y a encore du job… Pourtant je suis différente avec mon entourage, il n’y a qu’avec lui que je rentre dans cette colère et cette agressivité, c’est moi qui l’insulte ouvertement à la maison, lui reste de marbre…
    Mais cette fois, je tiens bon… Quatre mois sans un mot ! Lui, fait sa vie sans avoir à me consulter pour organiser son planning, ça n’a pas l’air de le déranger outre mesure, bien au contraire, il fait comme si tout allait bien. Vous n’imaginez même pas comme c’est hard d’autant que je suis dans une région que je n’apprécie pas, que je ne travaille pas, que je n’ai plus de relations sociales alors que c’est la base de mon fonctionnement et de mon métier, qu’en générale je suis très sociable et me lie facilement, je suis isolée. Il a réussi à m’éloigner de ma propre famille à cause de ses pétages de plomb en soirée, donc pour éviter ça, j’ai refusé toutes les invitations, résultat, on ne nous invite plus… Comment reprendre contact avec mes amis, ma famille, comment leur expliquer ce qu’il a fait de moi, j’ai trop honte. Tout le monde me croit forte et je suis qu’une petite chose qui s’est laissé bercé d’illusions, qui s’est laissé manipulé par un beau parleur… Le pire, c’est que malgré les scandales qu’il a fait, on le croit sous mon emprise, c’est à cause de son « gradon » de femme qu’il se laisse allé et qu’il déborde !! Il a réussi à faire croire que je suis invivable et castratrice. Je vous ai dit que j’étais prise aux pièges mais si je parle, il faut que j’explique tous les petits trucs, qui ont l’air sans importance mais qui, à la longue, vous démonte et vous font douter de vos capacités, de vos croyances, de vos valeurs, je ne ressemble plus à la femme que j’étais. Il m’a détruite de l’intérieur…
    Je me dois de tenir pour donner exemple à mes filles, des futures femmes, épouses en devenir. Je me dois de tenir pour me respecter.
    J’ai besoin de clés pour ne pas retomber dans ses filets car il est très fort, plus fort que moi, il se sert de mes points faibles. Aujourd’hui, il me fait passer pour une fainéante et me met sans cesse au défi de prouver que je suis capable, alors que le travail est pour moi une valeur très forte, cela me blesse très profondément et me mets en colère très vite quand il m’attaque sur ce point, il devient impassible, me regarde de façon dédaigneuse et se moque de mon manque de sang froid. J’aimerais bien faire 80 kg et lui coller une bonne raclée, c’est tout ce qu’il mérite.
    Je sais que mon salut est dans la fuite mais c’est plus facile à dire qu’à faire quand vous vous retrouvez à 500 km de vos amis, à 800 de votre famille, que vos parents ne sont plus là pour vous aider, comment faire ?? Non, nous ne faisons pas parti des victimes de violences conjugales, il n’y a pas de traces, pas de coup, pas de bleus seulement un vide intérieur inexplicable, un foyer qui se consume et vous détruit et tout a été mis en place, au fil du temps, petit à petit, pour vous discréditer, vous anéantir, vous coller une image qui n’est pas la vôtre.
    Merci de m’avoir lu, cela m’a fait du bien de lâcher ces quelques lignes…
    Merci pour votre site, merci de nous donner un espace de parole, je me sens moins seule, moins parano, moins folle… Juste Merci.
    Angel

    •  

      Remi a écrit

      Merci Angel pour votre témoignage qui devrait aider d’autres personnes à ouvrir les yeux.
      Car malheureusement votre situation ressemble à beaucoup d’autres témoignages…
      Courage !
      Rémi

    • caroline a écrit

      Bonsoir Angel, je viens de lire votre témoignage, je sais que ça remonte à plus d’1 an et j’espère que depuis, les choses ont changées. Mais je répond car je me trouve à quelques détails prêts, dans la même situation. 11 ans de vie commune avec un homme dont aujourd’hui, je ne sais plus quoi penser. manipulateur ? Ou est-ce moi ? J’ai ce caractère dont vous parlez, assez franc, pas le genre à se laisser marcher sur les pieds einh ! Et ça, c’est ce qu’il aime à faire voir, le pôvre, lui, terroriser par sa femme hystérique. Il attend également toujours qu’il y ai un public, de préférence ma famille, pour faire éclater un conflit, et montrer à quel point il est une victime. Dans l’intimité, jamais un mot, totale ignorance. Je ne supporte pas l’idée de m’être (encore une fois) trompée. J’ai vraiment cru que c’était mon âme soeur, le GRAND amour. Quand je l’ai rencontré, c’était magique, ils sont tellement forts c’est gens là, qu’ils font en sorte que vous ne puissiez avoir qu’un grand sentiment de vide après eux. C’est toujours grandiose au début, plus violente sera la chute. Et oui, ça nous rend folle, méchante, autant d’injustice, d’incompréhension. Peut-être que la seule solution pour en sortir c’est de ne plus rentrer dans ce jeu morbide, mais comment ? Quand on a tout donné, quand on a mis toute sa vie dans une relation. Quand on a fait des enfants qui comptent sur nous. Je cherche la solution…

  40. Marie-Lyne a écrit

    Pour ma part, je sors d’une deuxième relation d’avec un pervers narcissique (allait finir par me tuer) et un manipulateur, je mourrais à petit feu. Je me considère chanceuse de n’avoir pris que 3 ans la première fois et 1 an et demi cette fois pour m’en apercevoir. Je trouve difficile les cordons énergétiques qu’ils continuent de me brancher…mais je fais le travail de coupure des cordons à tous les jours. (voir techniques sur You Tube).
    Pour reprendre mon pouvoir, je le dis à la prochaine….j’imprime des documents sur les manipulateurs et leurs donne….car ca ne prend pas de temps qu’ils se trouvent une autre victime. Personnellement ca me fait du bien, et j’espère lui (à la prochaine petite amie) lui sauver qq années….mais libre à elle. Aucune personne ne devrait subir le sort des meurtriers aux gants blancs, comme je les appelle….
    Marie-Lyne

  41.  

    dominique a écrit

    Comment faire comprendre a son enfant quelle est victime d’un manipulateur. Famille détrite

  42. Nawel a écrit

    Bonjour, je crois que je suis mal mal barrée!!!!!!!!! tout ce qui a été dit est vrai. il m’a déstabilisé a tout les niveaux. je suis consciente que je dépense énormément d’énergie dans cette relation mais j’arrive pas a la géré. je ne peux pas le quitter actuellement car j’ai pas les moyens de ma politique. Donc, si vous pouvais m’aider avec des astuces ou des conseils je vous serai très reconnaissante.

  43. val a écrit

    Bonsoir à tous je suis moi aussi une future ancienne victime de manipulateur enfin j’espère. J’ai vécu presque 4 ans avec et j’ai eu un enfant avec lui. La chance que j’ai eu c’est que grâce à mon bébé j’ai commencé à sortir de son emprise ( je ne m’occupais que de mon ventre qui grandissait puis de mon bébé). Il a finit par me mettre à la porte de chez lui, mon fils avait 4 mois. A la suite de ça il a voulu me « reprendre » tout en disant que j’étais folle, il voulait faire une thérapie de couple mais ne voulait pas être sincère dans ses révélations. Bref, cela fait 4 ans que nous sommes séparés, il voit notre fils régulièrement puisqu’il ne s’est pas gêné pour m’assigner devant le juge 2 fois en 3 ans !!! je passe bientôt pour la 3ème fois car j’ai refait ma vie depuis bientôt 2 ans avec un homme super et nous voulons vivre ensemble avec mon petit garçon de 4 ans, le hic c’est que je vais devoir quitter ma ville et partir à 350km de mon ex. Pour me punir il veut m’enlever la garde de notre fils. il savait bien que ça allait me faire beaucoup de mal, surtout que mon fils adore mon nouveau compagnon.
    La pire chose à faire c’est d’avoir un enfant avec un manipulateur il essaiera toujours de vous atteindre par ce biais là.
    Mon petit est merveilleux, comment faire pour qu’il ne devienne pas comme son père ?
    je suis de tout coeur avec vous tous et toutes, on va s’en sortir.

  44.  

    Jeune fille fouetté par l'amour... a écrit

    J’ai 22 ans et je suis depuis 4 ans bientot avec un garçon fils unique. Nous vivons chacun chez nos parents. Il ya environ 2 ans que j’ai découvert que sa n’allait plus… En tant que fils unique, sa mere s’occupe de tout son pere est plutot a l’écart de tout ça. Elle fait tout pour lui, il n’est pas « responsable » selon moi qui comparer a lui qui vie bien moi je suis plutôt dans les « cités » comme dit sa famille donc moi je me sors les doigts du cul (excuser moi l’expression) pour y arriver et lui parle ENORMEMENT un vrai crocodile une grande gueule et des petites pattes ! Quand je l’ai rencontré je sortais du lycée je voulais me tourner vers autre chose et je l’ai rencontré c’est lui qui m’a fait découvrir l’alternance donc aujourd’hui je lui dois toute ma vie ! Et encore pire puisque maintenant qu’il ma fait des cadeaux parce que c’est tellement facile d’acheter les gens et je lui dois tout puisque moi je n’ai rien faire pour lui… Des qu’il fait quelque chose il me le dit 100 fois ! Des que je lui dis que j’ai envie de m’éloigner MON DIEU il devient menaçant et face à face carrément agressif ! Il me menace de venir a mon travail de tout casser et « niquer » tout le monde qu’il a reservé pour nos 4 ans quelque chose que s’il annule il paye 400€ donc je me sens obligé de rester avec mais j’aimerai lui donner ses 400euros pour qu’il me laisse et qu’il arrete de dire qu’il m’achete si et sa… Moi je fais beaucoup de chose qu’une petite femme ferait a son homme, jusqu’a lui apporter un bon café dans la voiture le matin alors qu’on habite pas ensemble mais je me démène pour lui alors peut etre que ya pas d’argent mais ya enormement de coeur ! Pareil il est tres jaloux et il ment enormement ! J’aime pas les anges de la télé réalité qu’il dit mais derriere va taper ‘car wash sexy les anges » sur youtube… Plein de chose comme ça.. Je suis toujours contrainte a cause de lui, je ne peux pas partir toute seule en vacance il veut venir mais d’un coté n’a pas de congé… Donc je m’emprisonne et mon patron qui me dit de prendre mes congés mais d’un autre coté si c’est pour rester dans ‘ma cité » c’est pas la peine autant travailler ! Enfin bref, je ne sais pas comment m’en sortir ma mere me dit de m’éloigner mais déja une soirée sans le toucher il pete un plomb il me dit que je ne laime plus me fait culpabiliser qu’il va pas bien a son travail, que s’il a perdu un poste c’est de ma faute car il a trop pleuré la bas et qu’une fois il a quitté le boulot a cause de moi…. Je pars du principe que si on est faible il ne faut pas le mettre sur le dos des autres… Je ne sais pas comment m(en sortir, sa soirée de 400 euros d’annulation est dans 2 semaines jvais crever je vous le dit… Jvais faire ma Zahia là… Je me sens tellement offencé presque violé, je n’ose pas dire un mot par peur qu’il casse tout qu’il me menace ou me viollente… Il a le meme age que moi, il a fait tellement de mauvaise chose ! Rien qu’un exemple : tres souvent il oubliait de venir me chercher a la gare parce que MONSIEUR s’endormait…. Rolala quelqu’un peut me dire comment m’en sortir ? Quand je m’éloigne et qu’il me dit « tu m’aime plus pourquoi tu me touche plus ? » qu’est ce que je dois lui repondre sans qu’il pete un plomb ?… C’est dans des moments comme ça que je comprends pourquoi les mamans disent « PROFIIIITE de ta jeunesse !! » bah je peux vous dire mes cheres mamans que j’ai bien compris la leçon et que je resterai une fille bien mais qui profitera comme vous dites parce que dans le piege que je suis je crois qu’il na jamais été aussi profond !… Je passe les examens au mois de mai c’est pour ça que j’ai pas trop envie de foutre le basard apres mon mental on c’est jamais si je foire a cause de lui…

    •  

      val a écrit

      il est clair que ta situation est difficile et que tu dois t’en aller vite fait. Ce mec ne te fera que du mal. S’il te menace pose une main courante ou porte plainte s’il risque d’être violent. Il en va de ta sécurité. tu n’est pas sa mère et tu ne lui dois absolument rien pour cette fameuse soirée, il a voulu payé c’est son problème pas le tien. tu es jeune tu peux encore trouver quelqu’un qui te mérite vraiment et qui sera là pour toi.

      fais toi aider par tes parents puisque tu vis chez eux. ils ont là aussi pour te protégé de cet homme s’ils le veulent.

      je suis de tout cœur avec toi. Sois forte surtout plus forte que lui !!!!!!

  45. lore a écrit

    Bonjour,

    J ai 25 ans, deux enfants dont 5 et 2ans et demi, et je suis en couple depuis 2 ans.
    Au début que je l’ai rencontré, c’était un homme charmant, trés aimable, demonstratif de ses sentiments.
    Tout allait bien, jusqu’au jour où il est venu habité avec moi. Il est devenu jalou, possessif, il fouillait dans mon gsm, sur mon pc … fin sur tout. Cette meme année, il n avait plus de travail.
    Et 9 mois aprés, monsieur trouve du travaille et une semaine aprés il me quitte, prend son studio. Ceci dit il continuait de me surveillait, il restait en contact, venait me rendre visite…
    Jusqu’au jour où il n’avait plus de travaille et meme plus droit au CPAS. Donc il est revenu avec nous… je me suis dit une erreur ca arrive sans penser et sans me rendre compte.
    Il a voulu vivre a la mer, j ai quitté ma famille et ma meilleur amie, j ai tout financé de se déménagement.
    Et aujourd hui ca fait un mois qu il a trouvé du travaille. Il commence a me faire des reproches, plus de calins, plus de bisous, et me critique sans cesse. Il dit sans cesse qu il va me quitter.On va faire les magasins pour lui et ca tire la tete.
    Son premier mois de salaire arrive dans quelques jour et il me dit la semaine prochaine je te quitte.
    Je suis triste, me sent exploité et abusé car pendant 9mois ou il n avait rien j ai subvenu a ses besoins, je payais tout! Et maintenant que lui gagne sa vie, je ne compte meme plus… il me fait bien comprendre que maintenant il n a plus besoin de moi.
    Et dans l histoire j en souffre et ma fille de 2ans et demi qui le considerait comme son pére va en souffrir 10 000 x plus.
    Pour le moment on est encore ensemble mais mes yeux commencent a voir clair.
    Quelqu un a deja été dans ma situation et me donner des conseils SVP.

  46.  

    Tina a écrit

    Je n arrive pas a savoir si ma mère est bipolaire ou si elle me fait du chantage emotionel!!!

  47. lilyrose a écrit

    Moi aussi j’ai été manipulée avec un résultat de 15 sur 30, quelques questions auxquelles je n’ai pas su répondre donc je pense que mon résultat peut être plus élevé!
    mon histoire :
    j’ai rencontré un homme il y ‘a 5 mois, un kabyle de 33 ans moi j’en ai 40, rencontré en sortie sur NANTES.
    il m’a séduite malgré mes réticences vis à vis de son age et de sa nationalité aussi! j’ai donné si on peux dire enfin pas assez car j’en ai redemandé.
    je me suis laissé séduire malgré que tout allait trop vite, au bout d’un mois il vivait chez moi!
    je me suis laissé envahir sans vraiment le vouloir, et sans vraiment le repousser non plus….
    il me disait qu’il bossait, que sa voiture était fichu donc il venait chez moi en bus!
    pendant les intempéries il bossait pas c’était pas possible d’après lui… tant de choses logiques que je n’ai pas pris garde!
    et mon coeur s’est envolé pour lui, j’avais des papillons dans les yeux à chaque fois que je le voyais!
    je précise je ne suis pas moche ni vieille, je fais plus jeune que mon age et je suis une jolie femme
    et je suis tombée amoureuse de cet homme plus jeune que moi qui me faisait fantasmer de part sa carrure 1.80m je me sentais protégée par lui
    il était au petit soin pour moi, il me préparait des petits repas, faisait la vaisselle, m’aidait dans le linge… prenait soin de moi quand j’étais malade.. s’occupait bien de mes enfants
    j’ai déménagé il a tout pris en charge avec son frère et son cousin!
    il gérait tout!
    puis il m’a demandé en mariage, j’ai refusé c’était trop tot là!!!! au bout de 3mois ben non impossible! il m’a alors proposé de faire un enfant! mais non j’ai refusé aussi je n’en veux pas moi
    là il m’a alors avoué qu’il n’avait pas de papiers qu’il était clandestin, qu’il ne bossait pas, qu’il n’avait pas de voiture car pas de permis français! ce fut pour moi la descente totale!
    il m’a quitté devant mon refus
    j’ai sombré dans une déprime totale, plus gout à rien même pas de bosser
    je l’ai recontacté … il m’en a mis plein la tête… je l’avais trahi, c’était ma faute tout çà, les disputes aussi je suis pas gentille avec lui, je le contredis tout le temps….
    je me suis dit que j’étais nulle car lui tout le monde disait qu’il était gentil et comme je manque de confiance en moi j’ai tout pris sur ma tête!
    il est revenu quand même
    tout était bien pendant 1 mois! puis à nouveau il ma reparlé de mariage car il peut pas bosser, je suis malade je pourrais moins travailler et c’est lui qui irait bosser … qu’il m’offrirait çà et çà ….
    il a viré au rouge quand j’ai refusé à nouveau il m’a accusé de m’en fiche de lui, de ne pas l’aimer, j’avais mal je me suis mise à pleurer car je sentais qu’il allait encore partir, et lui il me criait dessus quand je pleurais j’avais honte de pleurer… j’avais l’impression de me faire gronder comme une petite fille
    une pauvre fille oui c’est l’image que j’ai de moi en fait!
    depuis son départ je n’ai plus gout à rien, je ne mange plus, je ne parle plus, je cherche sur le net comment récupérer son ex, comment ne plus se faire avoir, la preuve j’attéri ici…
    je lis aussi les coms sur les mariages gris car je suis sure qu’il était avec moi pour ses papiers et rien de plus car si il m’avait aimé il ne serait pas parti car on s’entendait bien malgré tout
    je l’ai revu depuis et il m’en a mis plein la tête c’est de ma faute tout çà! car une fois j’ai claqué une porte sous la colère et en pleure, parce que je marche vite dans les magasins et çà l’agace, parce que ma fille de 8 ans lui a dit cochon sur un sms et que c’est pas bien, que je le contredis tout le temps!!! enfin aujourd’hui je suis triste et malheureuse car je l’imagine avec une autre fille qui le rendra heureux car moi j’ai pas su faire!
    j’ai l’impression de sombrer et je me dis que je ne retrouverais jamais un homme bien!
    j’ai envie qu’il revienne malgré que je sais que je ne dois pas revenir avec lui mais le manque est si intense que j’en souffre énormément!

  48.  

    papillotte a écrit

    Bjr Rémi,

    je viens de faire le test et le score est de 22.
    Il s’agit de mon fils de 19 ans.
    je me suis séparée de son père il y a 17 ans car c’est un PN. Mon ex est tellement atteint, qu’il a même rompu les liens avec notre fils il y a 5 ans.
    Mon fils prend manifestement le même chemin. je suis désemparée car il s’agit de mon enfant, je l’aime mais je suis impuissante face à ses crises et la relation que nous vivons me bouffe.
    que faire quand le manipulateur est son enfant et qu’il dépend encore de vous financièrement (il est en études supérieures)?
    merci pour votre aide
    Papillotte

  49. aissa a écrit

    Moi ayant été un manipulateur aguerri je peut vous assurer,que l’ont peut se soigner et retrouver une vie tout a fait normal.La preuve j’en suis l’exemple bref j’ai été un sacré connard avec ma copine depuis de très nombreuses années tellement que j’avait reussi a la démoraliser et de faire en sorte que sont attention ne sois focaliser que sur moi et personne d’autre ,la pauvre louloute ne se rendait meme pas compte que j’étais son hobby a plein temps alors qu’elle pouvait s’occuper de nos enfants que j’aime du plus profond de mon coeur d’ailleurs et je tiens a préciser que je n’est jamais lever la main sur mon ex ni sur mes enfants impossible pour moi .aussi ma pression etait tout bonnement moral c’est a dire lui dire que telle chose n’a pas été bien faite genre baclé que tout ce quelle fait ne sert a rien et quelle ne fait que s’enfoncer des fois jvous jure que si je lachait un ti compliment a son egard je voyait ses yeux s’ecarquiller tellement elle n’en revenait pas ,es parents lui ont tourner le dos par ma faute ,ses amis aussi car j’avais pratiquement tout ce monde dans la poche ,c’etait moi la victime pour les autres et non elle .Alors ce qui m’a fait changer c’est qu’un jour en rentrant du boulot elle ne m’a pas entendu entrer elle se trouvait dans le jardin sous la pluie car j’etais rentrer grave en avance elle ne s’y attendait pas c’est la que j’ai vu ce ti brun de femme les yeux tourner vers le ciel de demander de l’aide a Dieu car pour elle le seul qui pouvait lui venir en aide en ce moment c’etait Dieu alors je me suis approcher d’elle et je me suis mis a pleurer car oui je nuis pas une bete immonde mais un connard qui a jouer a un putain de jeu malsaint et lache alors je lui ai dis mon amour ce que j’ai casser je’essayerai de le reparer le sourire que tu a perdu j’essayerai de te le rendre c’est ainsi que j’ai radicalement changer de comportement et de toute façon notre separation etait inevitable et de ce faite au moins quelle ai une bonne image de moi avant que nos chemins se separent car la un peu de ses cauchemars partirai avec moi et ne laissant palce qu’a la serenité bref maintenant elle s’est remis en couple et elle est super heureuse des fois je viens tard le soir devant le jardin de notre maison pour l’entendre rire et ça me fait du bien et je peut me regarder dans une glace;pour moi le changement c’est fait de la je rigole plus que la normal quand le menage n’est pas fait tant pis j’en rajoute une couche fini les histoires de manipulation j’aime les autres et je veut que les autres m’aiment mais ne me craignent pas alors je donne un serieux conseil a tous ses manipulateurs qui font des degats considerables sur le proches ouvrer la cage aux oiseaux laisser vos femmes vos enfants prendre leur envol et etre libre de leur choix de leurs gestes si vous les aimer autant que ça alors lacher les c’est deja une guerison en soi alors apres cela vous pourrez vous regardez le reflet de votre personne dans le miroir en vous disant je ne suis pas autant un connard que ça peace paix et serenité a toutes celles et ceux qui vivent des moments affreux que dieu vous vienne en aide et lever vous contre ces tordus dont j’ai fait partis moi aussi oui j’ai ete un salaud oui j’ai ete une sale ordure je l’avoue et je me repentitt les jours ciao a tous

  50.  

    coco a écrit

    J’ai fait ce test, résultat 26/30! Je suis stupéfaite, mais consciente, je fermais les yeux tout simplement! Ce test concerne mon père et ma soeur, ils sont identiques, j’en suis arrivée à avoir peur d’eux! Qui peut me donner des conseils, ils me manipulent par leur tristesse, pleur, et je fonds très souvent, voire à chaque fois!!! Merci d’avance!

  51. choco a écrit

    Bonjour, J’ai fait le test hier: 16/30. C’est moyennement probant et il faut que j’accorde le bénéfice du doute à mon conjoint…mais le doute subsiste néanmoins. Nous avons eu une très grosse dispute ce matin, je lui ai dit que je pensais qu’il était manipulateur. Je lui ai dit que je souffrais trop et que je voulais que ça s’arrête. Je voudrais partir mais il refuse, il dit qu’il va changer…je ne sais pas quoi faire ni penser…j’ai l’impression d’être devenue complètement parano et que c’est moi qui suis folle ou qui le manipule parce que je lui demande de changer, d’être quelqu’un d’autre, de grandir…je lui ai fait part de mon sentiment d’insécurité avec lui, de ma peur, de mon impression qu’après 13 ans de vie commune et 3 enfants, je ne sais pas qui il est… Il dit ne nous vouloir aucun mal, au contraire…Je me sens perdue, vide, incapable d’avancer ni de reculer, j’ai le sentiment que la chose que je puisse faire est continuer de subir et attendre qu’il change peut-être…je ne sais pas si il s’agit de simples problèmes de couple, si je peux lui donner encore une Nième chance, le croire encore une Nième fois (6 ans que rien ne va vraiment entre nous…une légère accalmie pendant ma dernière grossesse il y a 3 ans cependant).
    Je suis perdue…j’ai envie de partir, puis j’ai envie de le croire, j’ai envie d’aller voir un psy puis j’ai envie qu’on essaie d’y aller ensemble, j’ai envie de solliciter sa famille pour lui parler, puis j’ai envie de partir…partir-rester-essayer encore-partir-rester-essayer encore…une vraie spirale infernale…

  52.  

    angelique a écrit

    Bonsoir, pour faire bref tout me fais penser que le pere de ma fille est pervers narcissique,je l’ai quitter tout juste il y a 3 semain, je ne sait pas trop comment agir au miuex pour notre file de 2 ans 1/2… Je ne peux pas m’empcher d’avir peur que son pere agisse sur elle comme il l’a fait sur moi pendant 4 ans…
    Est ce que certains ont de jeunes enfant et comment se passe la garde?

    J’espère que quelqu’un pourra répondre..

  53. Cathy a écrit

    Bonjour. Je viens sur ce site parler de ma fille. Elle a rencontré il y a 6 mois un homme qui semblait bien, attentionné. Au bout de quelques semaines de fréquentation, lors d’un dîner j’ai vu qu’elle était stressée, elle ma aussi implorée de ne rien faire car c’était quelqu’un qui lui portait pour une fois de l’attention…..plus le temps passait moins elle avait de relations avec nous et avec ses amis, cet homme se disant mal à l’aise en communauté et arguant qu’elle n’avait pas besoin de voir ses amis car il devait lui suffire. Les sortie ne pouvait pas se faire sauf selon ses désirs (si tu veux sortir avec ta copine, tu fais un resto mais pas de sortie en boîte….heureusement que je sais avec qui tu sors parce qu’autrement tu ne sortirai pas……tu ne dois pas prévoir de sortie alors que tu pourrais être avec moi….j’ai tu veux faire quelquechose avec’ tes amies, ce doit être a un moment ou moi je suis occupé, il faut prévoir tout…..) elle était toujours stressée a l’idée d’être en retard pour le voir, devait se tenir a sa disposition selon ses horaires…..devait aller le chercher et l’emmener a ses activités , ne pas changer de programme au dernier instant. Par deux fois, une sortie sympa prévue avec lui s’est trouvée annulée parce qu’ils s’était mis en colère. Cela a beaucoup déçu ma fille fille car elle attendait ces sorties avec impatience. Les lieux ou acheter les vêtement devait se faire la ou il le décidait.elle lui a fait un cadeau d’anniversaire mais cela n’était encore pas assez bien car il aurait voulu qu’elle soit apprêtée pour le lui donner, dons la prochaine fois il fallait qu’elle y fasse attention. Il la molestée physiquement. La, je l’ai menace de faire un dépôt de plainte et il n’a jamais voulu venir nous affronter. Ma fille a voulu rester avec lui, disant qu’elle avait une responsabilité avec cette situation, soit. Mais nous lui avons interdit de mettre les pied a la maison et avons bien précise a notre fille de nous parler si elle se sentais en situation délicate. Il lui a aussi dit qu’il savait des choses sur elle été qu’il pourrait lui nuire (ceci dit sur le ton de la discussion)Le temps a passe….Dernierement, elle a ramené ses affaires a la maison……puis le clash a eu lieu, elle a fait une sortie avec des copines, cela faisait six mois qu’elle ne sortait plus avec ses amies…..le soir, elle lui propose de rester pour dîner et papoter entre filles. Elle lui fait part de cela, s’excusant de ne pas venir comme cela était prévue mais que cela lui faisait tellement plaisir qu’on l’invite, ce dernier lui a répondu que c’était fini, car la veille ils s’étaient disputés et qu’il l’attendait pour clarifier la situation et que c’était sa dernière chance pour elle de se rattraper . Elle était donc responsable de la situation encore une fois. Au dernier sms , il la insultée . Elle cherche a savoir ce qu’elle a fait de mal. Et ne voit pas ce qu’il y a de mal a passer une soirée avec ses amies….elle savait qu’il réagirait mal. Je lui ai dit qu’inconsciemment elle avait prévu de le quitter mais qu’elle ne savait pas comment faire . Elle est en dépression car elle cherche a savoir ce qu’elle a fait de mal. Il lui avait avoué qu’il avait déjà manipulé les gens, mais qu’il ne le faisait plus….elle pleure qu’elle a tout fait pour l’aider et cherche a savoir ce qu’elle n’a pas fait de plus. Je suis contente que cette situation prenne fin mais j’ai peur qu’elle y retourne pour se prouver qu’elle n’est pas responsable de la situation et qu’elle a subi plus qu’elle n’a provoqué les choses. Je suis persuadée que c’est un manipulateur. J’ai senti le danger très tôt et avait mis en garde cet homme que nous serions vigilants , moi et son père. Qu’en pensez vous ,

  54.  

    x a écrit

    Bonjour,moi c’est un autre cas mais peut être cela a sa place ici,voilà je suis en couple la demoiselle a son caractère mais ce n’est pas elle le problème c’est un ami tres proche voyez vous cet « ami » se mêle de notre couple et profite d’une dispute entre ma moitié et moi pour me téléphoner étant au courant du conflit et me dire qu’elle n’est pas saine et me balancer une info insignifiante sur elle qui date de bien avant notre rencontre et qui est sans intérêt mais il m’a demandé de ne rien dire ce que bien sur je n’ai pas fait puisqu’il raconte des histoire sur ma copine et depuis il me hais me harcèle en me disant qu’en elle et lui j’ai fait un choix que je suis aveuglé et névrosé tout ça parceque m’a copine l’a incendié de se mêler de notre vie. J’estime avoir raison d’avoir mit ma copine au courant de ce qui se dit sur elle,et je soupçone de la jalousie il n’as que moi comme ami,est célibataire depuis longtemps était beaucoup trop envahissant dans ma vie de couple et à plusieurs fois créer des conflits et maintenant il se place en victime et me fais culpabiliser en me harcelant de messages moralisant destructeur …. jalousie ? perversion ? manipulation ? harcelement moral ? aidez moi je n’en peux plus j’ai peur qu’il détruise mon couple ….

  55. eva a écrit

    Bonjour, je m’appelle Eva, je viens d’avoir 17 ans et j’ai vraiment parfois l’impression de vivre un enfer. Je lai repéré le pervers narcissique, le manipulateur. Mais j’arrive pas à avancer. Je ne sais pas quoi faire. Dans mon cas, le « monstre » en question est mon père. J’ai besoin de lui, aussi horrible puisse-t-il paraître. Je suis née dans ses bras, il n’a jamais été autrement. Je n’ai commencé a me rendre compte de ce qu’il était qu’à partir de 14 ans. Les émotions mauvaises, la culpabilité, se sentir rabaissée, la corde sensible touchée, le chantage affectif… tout ça je connais. Mais je reste au point mort, je suis incapable de prendre mes distances, incapable d’avancer… je l’aime (normal, c’est mon père). Mais en considérant sérieusement tout ce qu’il est, en tant que manipulateur et pervers narcissique, je ne sais pas si ce sentiment est réciproque. Si quelqu’un ici comprend ce que je veux dire, si quelqu’un a vécu la même chose que moi (relation difficile parent/enfant) ou tient a me faire partager son opinion, ou peut me donner un conseil, je suis preneuse, s’il vous plait.

  56.  

    eva a écrit

    Ps: c’est la première fois que je laisse un commentaire sur internet, veuillez m’excuse s’il n’est pas parfait

  57. betty a écrit

    Bonjour,
    Pour ma part en 2012 je suis tombée amoureuse de « l’homme parfait », çà n’a pas été trop mal jusqu’à ce que je commence à me poser des questions, il mentait souvent, ne se souvenait plus de ce qu’il avait dit et de surcroît, il s’appropriait mes propos et actions diverses, toujours pour mieux briller. Je ne lui ai jamais connu d’amis, j’ai eu la facheuse idée de lui présenter le miens. Puis ma méfiance grandissait, il me paraissait être un « homme à femmes », je me sentais mal dans ma relation. J’ai oublié de préciser que lorsque je l’ai connu j’étais en arrêt maladie depuis un an (arrêt qui a duré 3 ans en tout). Je vivais chez ma fille, j’étais heureuse et je me retapais. Il m’a acheté un mobil home dans un trou, je n’avais ni télé, ni téléphone, internet etc… Je lui ai fait comprendre que çà n’était pas l’idéal pour moi connaissant mon passé médical. Il m’a donc proposer de prendre un logement (pour que nous puissions avoir notre intimité !), depuis février 2014 il a dormi 2 fois chez moi. J’ai repris le travail fin septembre à mi temps, j’étais contente, lui moins et me faisais culpabiliser de ne pas pouvoir avoir de we prolongés, il voulais me voir plus… alors que lui a depuis longtemps ses vendredi, samedi et dimanche et qu’il ne m’accordait que le dimanche de midi à 22h, enfin bref, il devait se rendre compte que j’étais bien dans mes baskets, pas si fragile et faible comme je l’ai entendu si souvent. En fait depuis quelques semaines il n’était plus question qu’il me touche, ses remarques caustiques m’avaient blessées profondément et je ne pouvais plus. Nous ne sommes plus ensemble, il est le garant de mon logement et ne « voit plus de raison de le rester », autant dire que je quitte mon appart, je suis très en colère par tout ce gâchis de temps, d’argent. Tellement en colère que j’ai laissé tombé une boulette sur mon mûr facebook, il a imprimé le texte et dit avoir porté plainte. Il utilise mes amis pour passer ses messages (je ne l’avais plus dans mes contacts). Je suis pas mal paumée, j’essaie de garder le moral et je vois que je ne suis pas la seule à subir ce genre de personnage. Il sait que j’ai fait une dépression profonde et pense sûrement me faire replonger. Merci de m’avoir lue.

  58.  

    Benoit a écrit

    Bonjour, j’ai fréquenté une femme pendant 2 ans qui apres avoir fsit le test est manipulatrice même perverse oui c’est rarissime qu’une femme soit comme cela mais j’en suis la preuve. Au debut, lune de miel, sexe a profusion, tenue sexy, mots doux, achats de vêtements, spectacle, desire d’avoir des enfants, mariage, maison, je suis celui qu’elle a le plus aimé, je suis son prince charmant etc. Bien sur que cela me « remplissait » me valorisait, je me sentais si important, indispensable, si….. Heureux auprès d’elle. Par contre tranquillement, le masque tomba et découvrit sa vraie nature… Critique a la tonne, me cilpabiliser, aucune rdmise en question, égocentrique total parlant trop souvent au  » je » en ne m’incluant pas dans ses discussions. Elle m’appelait au travail pArfois 5 fois par jour, était toujours suspicieuse quand je répondais pas sur mon portable. Tu as une maitresse? C’est louche que tu réponde pas a cette heure? Etc etc
    De fil en aiguille, j’etais comme hypnotisé par elle faisant ces 4 volontes pour acheter de l’amour dans l’espoir de la revoir comme au debut… Comme un violent sevrage lorqu’elle n’etait pas la. Perte de confiance, d’estime, de joie de vivre, dépression, arret de travail, hospitalisation etc etc. J’amais je n’ai senti un once d’empathie rien!! Froide et semblait meme heureuse de me voir malheureux???
    Je n’ai jamais compris comment un humain pouvait etre aussi méchant psychologiquement.. Le coeur, les sentiments peuvent être touchés tellement profondément.. Bref, je suis encore marqué par elle et j’espère toujours qu’elle change pour s’apercevoir le mal qu’eele me fait.. Meme si je reve en couleur.. Bref un homme abbatu qui combat la plus grosse lutte de da vie… En thérapie et avec des pilules.
    Merci pour m’avoir lu :))
    Benoit

  59. marion a écrit

    Je ne sais pas vraiment si j’ai à faire à un manipulateur. J’espère que vous pourrez me venir en aide, parce que je ne sais vraiment plus comment gérer cette situation.
    Nous nous sommes rencontrés il y a environ 6ans, je sortais d’une relation difficile durant laquelle j’ai subit des violences physiques.
    Il est arrivé dans ma vie comme un sauveur, m’a relevé et surtout m’a redonné confiance en moi et en l’amour.
    Nous étions toujours ensemble, très fusionnels… quelques fois je trouvais son comportement un peu ambiguë avec les autres filles, mais il mettait ça sur mes blessures passées, me répétant que je me faisais de fausses idées, que j’étais jalouse pour rien… moins de 2ans après notre rencontre nous avons emménagé ensemble et 2mois après j’étais enceinte. Je nageais dans le bonheur!
    Mais tout c’est arrêté, il a commencé à découcher, sortir sans moi, à tout cacher Facebook, téléphone. Je suis devenu suspicieuse, les disputes étaient devenu notre quotidien, il me traitait sans cesse de folle de parano… alors je me remettais en question.
    Nous sommes partis passer quelques jours dans ma famille, j’avais besoin qu’on se retrouve et d’être loin de son nouveau cercle d’amis… tout c’est bien passé même s’il est vrai qu’il était souvent au téléphone. Au retour dans la voiture il m’a dit: »c’est parti, maintenant retour a la réalité » ce fut les heures les plus longues de ma vie… il faisait exprès d’aller vite sachant que j’ai peur de la vitesse et que je craignais l’accident et de perdre mon bébé.
    De retour, ce fut pire… même mes amis me disait de me remettre en question… ce que j’ai fais a plusieurs reprises.
    Et puis janvier 2012 48h avant mon accouchement je suis allé le chercher chez une autre, il était ivre, il m’a ramené chez nous et est reparti.
    Au départ je ne voulais pas qu’il soit la pour la naissance de notre fille, mais je n’avais pas le droit de le privé de cela. Tout c’est bien passé, il a été super tout le long et même après… j’ai donc mit cette épisode sur le compte de la peur d’être père. Puis 2mois après il est parti en mission pendant 4mois, il est militaire. Des messages tous les jours plus amoureux que jamais, j’avais enfin retrouver cet équilibre ce bonheur.
    Les retrouvailles magnifiques… mais de courtes durées… il recommence à sortir à découcher me laissant seule avec notre fille… et c’est encore de ma faute… je découvre qu’il me trompe avec la petite soeur d’un de mes plus proche ami. Biensur de nombreuses personnes de mon entourage son au courant. Les mêmes qui me répètent de me remettre en question.
    Alors je profites d’une absence prolongée pour partir. Je m’installe avec notre fille. A son retour, le choc il fait des pieds et des mains pour que je revienne avec lui. Ce que je fais, tout vas bien puis nouvelle mission de 4mois… retrouvailLes nickel nous partons en vacances. Retour de vacances il monte les valises et part me disant: ça fait une semaine qu’on est ensemble et que j’ai pas vu mes potes.
    Il ne rentre pas dormir… et c’est repartie pour un tour… il voit une autre fille, j’ai les preuves mais lui nie tout en bloc. Je suis folle parano hystérique… il part vivre au régiment mais viens me voir régulièrement. Il me persuade qu’il n’y a personne, je sais qu’il ment, je suis au plus mal et tente de mettre fin à mes jours… je passe quelques jours en HP, pendant cette période il a refusé de garder notre fille. Je ne sais pas pourquoi, mais je l’appel pendant les heures où j’ai le droit a mon portable. Il me dit qu’il m’aime mais que tout est de ma faute. Que je suis folle et parano… c’est même lui qui vient me chercher pour me ramener chez moi à la sortie de l’hôpital. Et la plus de nouvelles… je me met un coup de pied aux fesses, vois du monde, sort un peu. Une soirée, je le croise en boîte sa nouvelle conquête est là… il nie devant elle, le fait d’avoir continué a me voir… tiens des propos humiliants… je tourne les talons et part danser avec un ami.
    Me voyant il entre dans une colère noire et devient violent.
    Il se fera virer de la boîte.
    Quelques jours plus tard le revoilà avec plein de promesses de mots d’amour. Et je retombe dedans. On a même pour projet de reprendre un appartement ensemble. Ce que nous faisons… avant d’emménager de nouveau ensemble il part 3semaines en vigipirate, il n’est revenu que 2jours avant emménager. Le soir de son retour, un samedi il sort et ne rentre pas de la nuit… quand il rentre c’est une dispute. Je part ranger ses affaires militaires qu’il a laissé traîner. Je fais tomber un papier, je le ramasse et c’est une liste de 22prénoms de filles avec les villes à côtés.
    Il y a les prénoms de ses ex, le mien, ceux de filles vers qui j’ai eu de gros doutes… lui me soutiens que ce n’est pas ce que je crois. Il réussit à me mettre le doute. Et si cette liste est ce que j’imagine il m’a trompé 17fois et ce dès le début de notre relation.
    Je ferme les yeux nous emménageons ensemble. Il doit partir 2mois plus tard en mission pour 4mois. Il ment, découche… il répète que  s’il fait tout ça c’est à cause de moi…
    Pendant son départ, je décide de ne pas me préoccuper de lui… il m’envoie des mails, m’appelle tous les jours et de nouveau des promesses auxquelles je crois… A son retour, il ne prend même pas la peine de passer du temps en famille, il sort et ne rentre pas dormir… je découvre qu’il m’a encore trompé, il … je part quelques temps a paris avec ma fille pour remonter la pente… je sais qu’il est avec quelqu’un il ne s’en cache pas auprès des autres… mais a moi il me répète qu’il n’en est rien, qu’il m’aime,  qu’il veut que je revienne… ce que je fais… il revient petit à petit… il me dit qu’on ne se remettra pas ensemble tout de suite au vu de tout ce qu’il s’est passé… mais il vit quand même avec moi…
    Il me dit que si je suis pas contente c’est la même. Il a le droit de faire ce qu’il veut puisqu’il est « célibataire » mais moi c’est inimaginable, je le paierai très cher et il n’a pas besoin de me le dire pour que je le sache… au début c’est encore gérable puisqu’il est plus souvent à la maison que dehors. Mais ça recommence de plus belle… et je découvre de nouveau l’existence d’une autre fille, il nie tout en bloque… mais repart vivre au régiment…  il est venu quelques fois me voir, et Biensur nous avons des rapports, alors j’espère… la il est de nouveau partis en vigipirate… il pensait que j’avais quelqu’un et j’ai voulu le conforter dans ses doutes… mais il a été horrible, m’a menacé de me faire tombé encore plus bas… j’ai pleuré et lui ai dit que non je n’avais personne que je l’aimais et que je ne réussissait pas à tourner la page… il m’a dit aussi qu’il m’aimait… et 2jours plus tard, c’est de nouveau des méchanceté, il me persuade qu’il ne m’a jamais dit tout ça, que je peux me faire « baiser » que je suis une pute…
    Et moi comme une imbécile je le harcèle d’appels, de messages dans lesquels je lui demande pourquoi il fait tout ça, lui demandant pourquoi un jour il me dit avoir quelqu’un et ensuite non, pourquoi quand il croit que j’ai quelqu’un il « revient » …
    Je suis perdu, je suis en arrêt de travail, cette histoire me travaille tellement que je ne réussis pas a m’enlever tout ça de la tête.
    Il me répète que je suis trop jalouse, que je suis folle et que c’est pour ça qu’il m’a trompé, pour lui il ne m’a trompé qu’une fois en plus.
    Il me dit que si je viens a rencontrer quelqu’un il aura mal et qu’il »pétera un  câble, que si un autre me touche je serai sale… et qu’il ne voudra plus jamais de moi…
    Je n’ai absolument pas la tête à rencontrer un autre homme, mais quand il me dit ça je me dis que le jour où par miracle ça arrive et bien je n’aurais plus jamais la chance de le retrouver et de retrouver enfin la vie de famille dont j’avais rêvé…

    Je suis désolé pour le pavé et j’espère vraiment que vous pourrez m’aider à analyser la situation.

    •  

      KM a écrit

      Salut Marion
      J’ai été très touchée par ton histoire et je ne sais même pas par où commencer, j’ose à peine imaginer l’enfer que tu vis, je pense que tu es avec une personne malsaine qui se fiche excuse moi du terme complètement de toi, on ne peut pas avoir un tel comportement quand on aime une personne, je sais que c’est dur pour toi de le voir et de le reconnaitre mais vu de l’extérieur c’est une situation insoutenable et invivable, je me permets de te répondre parce que moi-même je suis confrontée à une pression quotidienne c’est terriblement épuisant et j’en souffre beaucoup mais c’est rien comparé à ce que toi tu vis
      Quand on aime une personne c’est très difficile de se dire qu’elle nous fait du mal, c’est très difficile d’envisager la vie sans elle, c’est très difficile de reconnaitre notre échec mais je pense qu’il faut essayer tant bien que mal de voir les choses en face de prendre du recul et de peser le pour et le contre et de se poser les bonne questions comme par exemple : cette personne me fait elle plus de bien ou de mal ? pour ta part pas besoin de réfléchir, il se sert de toi et de ta faiblesse, il pense que tu ne peux pas vivre sans lui que tu lui es redevable parce qu’il est venu au moment où tu souffrais d’une autre relation difficile et il en profite parc que quoiqu’il arrive tu reviens toujours vers lui et ce genre d’individu se délecte de se genre de situation
      Je pourrai encore écrire des lignes et des lignes mais si je dois te dire une seule chose : Fuis!!! sans te retourner, cet individu va te détruire et c’est probablement déjà fait, c’est difficile de voir la réalité mais crois moi c’est ce que tu dois faire pour ton bien et pour le bien de ta petite fille, la vie n’est pas facile et les relations ne sont pas toujours parfaites mais à partir du moment où ça devient toxique malsain et terriblement dangereux ça doit cesser
      Je t’ai donné mon avis et j’espère que tu pourras t’en servir, je reste à ta disposition si tu veux échanger, je te souhaite tout le courage du monde, à bientôt

    • Roberto a écrit

      Trouve toi quelqu’un (famille, ami(e), psy,..) qui puisse te soutenir et pars, Marion, pars vite… Je n’imagine pas une personne te dire autre chose. De tout coeur avec toi. Bon courage.

  60.  

    Florent a écrit

    Bonjour!!! voilà mon histoire,j’étais avec une fille depuis 6 mois,elle avait une meilleure amie avec qui elle est en collocation avec,problème sa meilleure amie se plaint tout le temps pour un oui ou pour un non,elle critique les gens n’aime pas se faire critiquer,très jalouse elle me la fait savoir,n’aime pas la solitude,elle ment,il faut toujours être derrière elle quand ça va pas,ma copine fallait toujours quelle soit là au mauvais moment,elle n’est jamais responsable de quelque chose ou coupable de quoi ce soit,elle ne cesse de faire culpabiliser mon ex copine et la stresse tous les jours,au début ça allez bien entre moi et ma copine quand soudain du jour au lendemain elle a commencé à s’éloigner de moi avec des excuses bidons au moments que ça meilleure amie n’allait pas bien du tout,cette fille rien ne lui intéresse,connaître personne d’autre,passer que des moments avec mon ex copine,elle est dans son monde,elle n’a jamais tord,et elle sait parfaitement ce qui fait mal à mon ex copine et appuie sur ses failles du coup mon ex culpabilise facilement et à pitié d’elle,la défends tout le temps,j’aimerai avoir vos réponses je pense que sa meilleure amie est une fille manipulatrice pervers narcissique,elle à beaucoup les critères, elle fait de mon ex,sa proie,son jouet,sa victime,elle lui appartient comme si elle lui avait pris son âme,si elle part par exemple ( suicide ),en gros sa meilleure amie quelle croit cache bien son jeu mais mon ex copine voit rien et veut rien savoir alors quelle lui pourrit la vie,j’aimerai vos réponses merci car je pense elle ma quitter aussi à cause d’elle car elle lui à retourner le cerveau Merci.

  61. Nana a écrit

    Bonjour à tous,

    Je viens vers vous car je suis dans cette situation mais depuis mon plus jeune âge donc j’ai une pilule à digérer.
    Aujourd’hui j’ai 33ans et avec un résultat de 30/30 ma mère arrive à me foute les glandes.
    Je suis une empathique à 200% et ça elle le sait très bien.
    Elle a quitté mon père lorsque nous (mon frère et moi) étions très jeunes et s’est remise aussitôt avec un autre homme. Lorsque son couple connaissait des querelles, elle me disait qu’ils allaient se séparer et que c’était ma faute. Ils se sont séparés mais j’avais quitté le domicile (presqu’une chance hein) Aujourd’hui cela fait 10ans qu’elle est avec un homme qui n’est pas beaucoup mieux.
    le taf de ma mère consiste à avoir des pensionnaires chez elle, à l’époque elle rabâchait que c’était pour nous payer nos études…. Le mercredi après midi (jour des enfants mais j’avais tout de même 17ans) la plupart du temps j’étais seule avec ses pensionnaires pendant qu’elle soufflait car elle le méritait bien.
    Un jour nous nous sommes accrochaient et elle s’est levée en même temps que moi pour me dire qu’il ne fallait pas que je rentre le soir de l’école, que je faisais ce que je voulais mais elle ne voulait pas que je rentre à la maison.
    Je suis allée chez mon père qui avait une situation pas cool mais là j’avais l’image d’un papa à temps complet!! Ce qui n’a pas dérangé ma mère d’aller colporter partout que j’avais quitté la maison de ma propre initiative.
    Vous pensez bien que sur autant d’années j’ai bien d’autres exemples beaucoup plus marquant mais je ne veux pas non plus rentrer dans mon jardin secret, c’est déjà une épreuve d’en prendre pleinement conscience!!
    Puis au fil du temps j’ai eu des petits copains qui n’ont jamais était accepter comme je peux le constater dans les familles dites normal.
    Lorsqu’elle m’appelait je réagissais tout de suite!!! Même à 30ans c’est ma mère, elle est en galère je suis là pour elle.
    Aujourd’hui j’ai ma vie avec mon homme (lui à un caractère fort et n’aime pas vraiment être pris pour un con (chose normal je dirais)
    Dernièrement maman nous a laissé un message de la part de son mec actuel.
    Mon petit frère s’amusait à nous en mettre plein la tronche!! Et depuis ce jour ma mère a banni mon homme de son foyer. (pourquoi ???? je n’ai jamais eu de réponse)
    elle attendait le jour où il me quitterait… Ce jour n’est pas arrivé et à ses yeux cela etait trop long mais à ma dernière visite je lui ai appris que mon frère fut chez moi avec mon homme lors d’une visite de courtoisie et qu’il rester avec nous histoire de profiter de la vie puisque nous nous voyons plus très souvent…. J’ai senti et j’ai vu le le malaise l’envahir!!!
    Et depuis ce jour tout est bon pour que mon frère rentre vite en prétextant la maladie d’une femme que nous ne connaissons pas, un compte en banque vide et qu’il faut voir vite les choses avant que ça devienne une tragédie….. Et là nous avons décider de rester SOUDER mais lui faisant la sourde oreille vu qu’il n’a aucun réseau à la maison.
    Cette perte de contrôle à tellement pris de l’ampleur que lors d’un texto elle me demandait de rester chez moi!!
    (Et c’est aujourd’hui que moi je prends conscience de la situation! elle perd cette emprise qu’elle exerçait depuis tant d’années.)

    Même si mon homme me bousculait pour que j’aille la voir parce que c’est un fait réel, même quand je lui dis c’est X qui m’a dit de passer, celle ci arrive à faire croire à mon entourage que c’est lui qui me manipule car je ne vais plus dans ma famille !
    J’ai surpris une conversation avec une cousine que je croyais proche de moi, elle me dénigrait autant que ma mère sur les réseaux sociaux, juste parce que mon frère était chez nous et que nous le manipulions à notre tour. Ma cousine voit en ma mère un porte feuille sur patte pour que son enfant manque de rien !! Et bien sur ce comportement mal saint qu’elle lui fait….

    Bref Aujourd’hui c’est le Flou TOTAL mon frère étant plus fragile et formater à l’image de ma mère (ce sont les mots de mon papa) je le sens plus fragile et quelque part dans sa tête à perdu un toit de confiance ! Qui a été jusqu’à aujourd’hui sa maison.
    Ma mère a tellement peur aujourd’hui de perdre le contrôle sur mon frère qu’elle demande même à sa propre sœur de l’appeler pour qu’il passe chez ma mère afin de rapporter des œufs à notre tante !!
    Moi c’est fait elle me banni de sa vie mais je pense à mon frangin qui baigne dans cette situation en sachant que ma mère est conforter par son mec qui a un score 16/30.
    J’ai le sentiment que la famille est manipulée et que personne n’y voit quoi que Dalle!

    Que dois-je faire pour éliminer ce contrôle de nos vies ???

    Merci

  62.  

    Pat a écrit

    Un grand merci à vous, nous sommes là dans le bon qu’offre la toile;
    Vous êtes comme une etoile, comme une lumière dans la nuit noire
    qui vous fait relever la tête car le manipulateur lui vous met la tête en l’envers !
    ces etres sont tordus , pervers autrement dit dangereux
    ils enfilent volontiers la panoplie du sauveur mais se sont des voleurs ! des vampires ! ils vous volent votre vie, vous prive de vos ressources intérieures et extérieures
    et on les repere toujours trop tard

    Un grand MERCI à vous car les manipulateurs courent les rues
    Ce sont les plus fragilisés d’entre nous qui sont leurs cibles et cette fragilité c’est accrue.
    je pense que la crise économique, sociale, identitaire, morale que nous traversons leur ouvre une véritable autoroute.
    Nous devons tous , là où nous sommes, de là où nous en sommes leur barrer la route
    un grand MERCI à vous pour l’attention que vous portez aux victimes et les moyens que vous nous offrez
    MERCI MERCI MERCI

  63. raissa 2015 a écrit

    bonjour,
    j’ai eu 29/30 au test,et je m’appelle Raissaj’ai 24ans et je viens de parcourir le blog sur les pervers narcissiques. Cela m’interpelle à juste titre car je considère que l’homme avec qui je vis est un pervers narcissiques, je me retrouve dans chacune des situations et des scénarios décrits. Nous avons deux enfants, c’est le premier homme avec qui j’ai eu des relations sexuelles. Toutes les fois où j’ai tenté de me soustraire à cette relation nuisible qui m’a éloigné de mes parents, mes amis ainsi que de la personne que j’étais avant cette relation je finis toujours par retourner vers lui.il utilise des scénarios pour me culpabiliser, pour rejeter son irresponsabilité et son mauvais comportement, sur moi. En temps de crise, il devient plus affectueux, plus prévenant et se montre généreux en m’offrant tout ce que je lui suis souvent demandé en temps de paix entre nous et qu’il refusait de faire. Une fois je l’ai surpris dans notre lit avec une voisine, et j’étais plus que
    jamais décidé à mettre un terme à cette relation.il était devenu comme désarmé,fou,pleurant tous les jours,se plongeant dans l’alcoolisme.et un jour que je partisrécupérer le reste de mes affaires abandonnées à son domicile;il a piqué une crise et avait décidé de nous brûler tous les deux.je me suis échappé par la fenêtre mais il s’est brûlé tout le corps.il m’a culpabilisé et ses soeurs aussi car il est orphelin.je me suis sentie coupable finalement et j’ai accepté à nouveau de tiré un trait sur sa perversion et ses manipulations.aujourd’hui nous vivons encore ensemble mais je sais que ce n’est pas ainsi que j’imagine et que je projette de vivre ma vie.mes parents ne croient plus en moi,mes frères et soeurs m’en veulent et les quelques amis que j’avais mon tourné le dos.je veux m’en sortir mais ici dans mon pays ,les thérapies ne sont pas connues,que faire svp?comment faire pour me libérer de cette relation de fou sans pour
    autant susciter violence ou rebellion de la part de cet homme??je vous remercie d’ores et déjà pour le temps que vous avez pris pour me lire et je m’en remets à vos précieux conseils.

  64.  

    Fabre a écrit

    J’ai reçu mon teste et c’est bien ce que je pensais. Un 30/30 pour moi. Mais ça ne me fait plus peur. Au contraire !

    • caroline a écrit

      Ouvrir les yeux de la mère. Même si elle le prend mal sur le moment, ça fera son chemin, elle aura une information qu’elle sera obligée de traiter, disons qu’une fois que les choses sont dites, normalement, elles font leur chemin. Normalement…

  65. caroline a écrit

    Bonjour, j’ai lu avec attention certains témoignages. Pour moi, c’est le grand doute. 11 ans avec le père de mon 3eme garçon, donc deux échecs avant, un père anxiogène… Ce possible dernier échec (je n’ai pas encore pris de décision définitive) me terrifie. Le problème quand je lis les témoignages, c’est que les choses paraissent claires quant au manipulateur que vous avez en face de vous. Pour moi, c’est très différent. Pas de menace, pas d’insulte, pas de brutalité en général. Juste une espèce d’autisme, jamais de réponse, sauf lorsque je fini par l’agresser (j’entend verbalement, la scène quoi !). Il se réfugie derrière une logique implacable, il ne parle qu’en professeur, en théorie, jamais de nous, jamais de lui, il semble totalement hermétique aux états d’âmes. Je me suis aperçue l’année dernière qu’il m’avait menti sur sa situation réelle de travail (il travail à Paris 10 jours par mois), ne raconte jamais rien de cette parenthèse parisienne régulière, sur son statut réel, sur son salaire réel, sur ses diplômes réels, bref, et quand j’ai demandé à savoir, je me suis heurté à un mur. Il ne s’est d’ailleurs depuis jamais ni excusé, ni senti « merdeux », ni n’en a jamais reparlé, si je le fais, il me dit que je me répète, que je tourne en rond, que je le fatigue en faite. Comme je suis quelqu’un de cyclotymique et d’hypersensible, je suis dans un doute terrible, n’est-ce pas moi qui cherche la petite bête ? Et pourtant, sa froideur, il dit que c’est de ma faute, qu’il est frustré, donc il ne donne rien. Il a peut être raison, je peux être très dur et froide et distante lorsque je me sent mal, c’est donc souvent depuis plusieurs années. Je ne sais plus quoi penser.

  66.  

    caroline a écrit

    Re-bonjour, j’ai besoin d’aide. J’ai raconté mon histoire juste avant, ce matin, je réalise dans quelle prison je suis enfermée. Après 3 enfants avec 3 pères, dont le dernier avec qui je vis encore, je me suis jurée de ne plus jamais faire souffrir mes enfants à cause de mes « ratages » sentimentaux. Le dernier à 9 ans, je refuse d’idée de le faire souffrir, parce qu’il va souffrir si je m’en vais. Ce n’est pas juste pour lui, il a rien demandé, il n’y est pour rien, c’est ma faute ça, si je suis incapable de vivre avec quelqu’un de normal. Et pourtant, je ne sais pas si je suis capable de continuer, vivre dans le doute permanent, c’est insupportable. Mais mon fils aime son père lui, mon rêve serait de pouvoir épargner tout le monde, mes enfants surtout, impossible… Parfois, j’aimerais que tout s’arrête, je suis fatiguée de tout ça, de ma culpabilité. J’ai tout raté.

  67. Laura a écrit

    (Comm precedent envoyé sans faire expres par frustration car je cliquais partout et que rien ne marchait! 😉 )
    Merci de cet article tres interessant ainsi que pour ce test qui fait prendre conscience – un peu tard- de certaines choses qui n’etaient pas forcement evidentes sur le coup. Presque « vrai » partout, il fallait quand meme le faire!

    Merci encore et bonne continuation!

  68. malika a écrit

    je souffre avec une manipulatrice au travail c’est l’horeur elle n’est que intérimaire depuis qu’elle est la je suis perdue , elle me met à l’écart de mes collègues et me ridiculise devant mes collègues ainsi que mon chef je suis « dégoutée vraiment de la vie »

  69.  

    Logan a écrit

    Bonsoir a ttes et a tous.
    Je tiens a mexprimer car je fais parti des manipulateurs, ou plus précisément des pervers narcissique.
    Je tiens a vous dire que ce nest un choix délibéré mais cest naturel. Pr ma part jai limpression en 5min de connaitre force et faiblesse de lindividu que je rencontre et au grès de la vie, parfois cela mest utile je le fais pas méchamment mais parce que c une habitude si jai besoin de tel ou tel chose … je me dis « ah bah tiens je vais faire cela avec X ca passera a laise »
    Pour ce qui est de la vie de couple… c plus complexe par peur detre delaisser je reconnais avoir briser moralement plusieur femmes par les mots. Je les rabaisse, leur fait comprendre que je suis tellement au dessus et quelle a de la chance detre avec moi … etc etc…
    Cependant nous avons un coeur tt de mm ! Je vous conseil de mettre une pression dingue et de nous rabaisser fortement sans lacher laffaire malgres les reponses ca nous vexe mais au bout dun moment on va dans le mur et on se remet en question. On commence a reagir a ce quil y a perdre…
    Bonne soiree a tous

  70. Michelle a écrit

    Merci Rémy, merci ! Comme l’a écrit quelqu’un avant moi, maintenant que je sais, maintenant que je comprends, je n’ai plus peur ! Et je sais que je vais pouvoir m’affirmer et écarter cette manipulation. Je sens qu’il ne le fait pas volontairement (ce n’est pas un manipulation sévère comme en vivent tant d’autres) et que, surtout, je l’ai laissé faire, par un gros manque de confiance en moi, et que jusque là c’était la base de notre couple, mais c’est devenu tellement malsain qu’il a fallu une grosse crise pour que je comprenne, cherche et … te lise ! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>