L’engagement : le secret d’une Maman pour se faire obéir…

Dans cet article je vais vous confier un petit secret. Je vais vous raconter comment mes parents s’y prenaient pour que ma sœur et moi mettions la table chaque midi, quand nous étions enfants…

Et ensemble nous allons voir quelle leçon nous pouvons en tirer… pour nous faire obéir à notre tour…

Juste avant de continuer, je voulais préciser quelque chose : on ne peut pas résumer dix à vingt années aussi facilement, bien sûr… Vous vous doutez bien que les choses étaient un peu différentes entre mes 7 ans et mes 17 ans… Donc il faut s’attacher plus à l’idée générale de mon histoire, qu’à son exactitude historique…

Ceci étant dit, voyons tout de suite la méthode que mon père utilisait chaque fois qu’il voulait que ma sœur et moi mettions la table…

La méthode de mon père pour se faire obéir…

En fait c’est très simple à expliquer…

Mon père venait dans notre chambre, il prenait celui qu’il avait sous la main, ou choisissait de façon arbitraire l’un de nous deux… et il disait : « Va mettre la table. » Pensez-vous que cela fonctionnait ?

Évidemment ça ne marchait pas très bien. Pourquoi ?

Parce que ma sœur et moi étions en train de jouer, ou en train de faire nos devoirs… et nous n’avions pas du tout envie de nous interrompre…

Le problème, c’est que nous devions faire ce qu’il demandait AU MOMENT où il le demandait, quelque soit notre propre « organisation »… Un jour il venait à 12h05. L’autre jour à 12h20. Puis à 11h50. Impossible de prévoir l’heure exacte. Mais il y avait un autre problème…

L’autre problème, c’est que son choix nous paraissait arbitraire… En effet, parfois ma sœur avait l’impression d’avoir mis la table plus souvent que moi. Et je vous avoue que, bizarrement, moi aussi je pensais mettre la table plus souvent qu’elle… Aussi mon père avait souvent droit à un : « Mais c’est pas juste, j’ai déjà mis la table hier ! Pourquoi tu ne demandes pas à Rémi ? »

Devant ces protestations, mon père se voyait contraint d’élever la voix… Généralement il nous traitait de fainéants, et nous menaçait de punitions… Les mauvais jours, il nous traînait par le bras et cela finissait dans les pleurs…

Voilà pour la méthode virile.

Ma mère, quant à elle, faisait preuve de plus de finesse…

L’engagement : la méthode de ma mère pour se faire obéir…

Ma mère nous avait expliqué que dans un foyer chacun devait participer aux tâches, et que tout ce qu’elle nous demandait, c’était que la table soit mise avant l’heure du repas. Nous nous étions donc engagés, ma sœur et moi, à veiller à ce que la table soit mise avant cette heure-là…

Et dans un souci d’égalité et de justice, nous avions convenu que ma sœur et moi mettrions la table pendant une semaine complète, chacun notre tour. La première semaine, ce serait moi. La suivante, ce serait elle. Puis à nouveau moi, et ainsi de suite….

Et devinez comment cela a fonctionné…

Beaucoup mieux ! Vraiment beaucoup mieux ! Et vous savez pourquoi ?

La raison principale, c’est que notre mère avait introduit la notion d’ ENGAGEMENT. Elle nous avait confié une responsabilité, et nous nous étions engagés à assumer cette responsabilité. Le jour où nous n’avions pas mis la table, il suffisait à notre mère de nous le faire remarquer, puis de nous rappeler notre engagement. Nous nous exécutions aussitôt, sans protester.

Une autre raison, c’est que nous étions libres de choisir le moment exact auquel mettre la table. Nous pouvions nous en occuper entre deux jeux… Pas besoin de nous interrompre en plein milieu d’un jeu… Nous pouvions même nous arranger entre nous, ma sœur et moi. Même si c’était mon tour, je pouvais demander à ma sœur de s’en occuper, en lui promettant de lui rendre la pareille la semaine suivante.

Et enfin, bien sûr, nous n’avions plus ce sentiment d’arbitraire et d’injustice. Désormais, il y avait des règles. Chacun sa semaine…

Alors qu’est-ce que je vous propose de retenir de cette histoire personnelle ?

Comment se faire obéir : ce que vous pouvez retenir…

Ce que je vous propose de retenir, quand vous cherchez à vous faire obéir, c’est de penser à utiliser la force de l’engagement au lieu de celle de l’autorité…

Pour cela, il vous suffit d’anticiper votre demande, et, quelques jours auparavant, d’inviter votre interlocuteur à s’engager à faire ce que vous lui demandez. C’est beaucoup mieux que de le lui demander le jour-même, à l’heure exacte que VOUS avez décidée. Et voilà pourquoi :

  • Comme vous avez prévenu votre interlocuteur à l’avance, vous lui avez témoigné du respect. Vous avez montré qu’il comptait, et qu’il n’était pas un simple pion à votre service.
  • Comme cette personne s’est engagée à exécuter votre demande, c’est sur elle que la responsabilité repose. Les gens apprécient qu’on leur fasse confiance. Votre interlocuteur agira donc de son plein gré. Et même si cela ne l’arrange pas le moment venu, il se débrouillera souvent par lui-même pour tenir cet engagement. Parce qu’il a à cœur d’accomplir la tâche que vous lui avez confiée, et dont il a accepté d’être responsable.
  • La plupart des gens sont attachés à tenir leurs engagements. C’est une question d’honneur. C’est leur parole et leur crédibilité qui sont en jeu… Donc si la personne n’a pas encore tenu son engagement, il vous suffit souvent de le lui rappeler… pour qu’elle s’exécute. Pas besoin de menacer. Pas besoin de s’énerver. Pas besoin d’autorité. Un simple rappel amical suffira !

Par contre je voulais juste attirer votre attention sur la ligne rouge que je vous invite à NE PAS franchir… celle de la manipulation

Se faire obéir en utilisant l’engagement : la ligne rouge à ne pas franchir…

Car il est alors tentant d’obtenir un engagement de façon malhonnête. C’est ce que font les manipulateurs :

En effet, certaines personnes vous demandent parfois de vous engager dans la précipitation. Elles vous mettent la pression, vous n’avez pas le temps de réfléchir à la demande. Ou bien elles profitent d’un moment de fatigue ou de faiblesse chez vous pour obtenir un engagement de votre part… Ou encore elles vous cachent des informations-clés, ce qui fausse votre décision.

Puis, une fois cet engagement obtenu de façon peu scrupuleuse, ces personnes vous rappelleront cet engagement en temps voulu… Et comme vous êtes une personne droite, honnête, qui tient ses engagements, vous vous sentirez alors obligé(e) de respecter cet engagement obtenu de façon abusive, même si cela vous en coûte beaucoup…

Et si ces manipulateurs vous voient hésiter à respecter votre engagement, ils chercheront alors à vous culpabiliser pour obtenir ce qu’ils veulent : « Tu ne tiens pas tes engagements. On ne peut pas compter sur toi. »

Certaines personnes vont même jusqu’à vous inventer des devoirs, sans même prendre la peine d’obtenir un engagement de votre part. C’est par exemple ce que font les personnes qui utilisent les liens de la famille : « ENTRE FRÈRES, on DOIT s’entraider. Laisse-moi ta voiture pendant un an. »

Comme vous le voyez, l’engagement est une pièce maîtresse que vous pouvez utiliser pour vous faire obéir…

Et vous réussirez encore plus facilement à vous faire obéir si vous associez ce principe de l’engagement à l’astuce que je vous donne dans la vidéo ci-dessous :